Scaleway : la filiale cloud d’Iliad va doubler ses effectifs cette année

Scaleway : la filiale cloud d’Iliad va doubler ses effectifs cette année

Fort de ses innovations, Scaleway veut désormais passer à la vitesse supérieure en recrutant près de 150 personnes d’ici à fin 2022.

Ingénieurs, développeurs de tous bords, Scaleway vous ouvre grand les bras. Alors que les offres de la firme évolue, notamment en créant le premier méta-cloud français avec une nouvelle solution nommée Kapsule lancée en mars 2020 ou d’autres infrastructures innovantes, la filiale Cloud de la maison-mère de Free veut soutenir sa croissance en augmentant ses capacités humaines.

Ainsi, Scaleway entend atteindre les 600 salariés cette année, contre 430 fin 2021, avec un large plan de recrutement qui touche particulièrement l’équipe en charge à la fois du design, de l’ingénierie, du management et de la documentation produit du cloud. Cette équipe, gérée par Audrey Pedro, Chief Product Officer à la firme, a en effet l’ambition de passer de 150 à 300 personnes fin 2022.

Une centaine de nouveaux postes ont été ouverts à la fin de l’année, avec des profils assez variés, tant dans l’infrastructure cloud IaaS que dans les offres fournissant une plateforme aux clients pour leur permettre de développer leurs propres applications commerciales (PaaS). Scaleway recherche tant des ingénieurs bas niveau que des développeurs logiciels pour soutenir ses nouveaux produits. “Kapsule et Kosmos enregistrent de très fortes croissances. Les architectures en microservices containerisées remportent beaucoup de succès. Près de la moitié des instances provisionnées chez Scaleway sont désormais destinées à des clusters Kapsule“, confie Audrey Pedro. La majorité des postes ouverts concerne ainsi des projets touchant aux architectures.

Parmi les arguments pouvant séduire les développeurs, la Chief Product Officer évoque notamment la nature même de l’entreprise “Beaucoup d’ingénieurs et de développeurs souhaitent travailler pour un cloud provider. Or, nous ne sommes pas très nombreux en Europe. C’est une chance.” La responsable explique également que Scaleway propose une politique de travail à 100% à distance, “ce qui nous permet de recruter partout en France mais aussi dans d’autres pays européens“, détaille-t-elle en indiquant discuter avec des candidats basés à Amsterdam ou encore Madrid. Ces équipes aideront également au développement de nouvelles offres, notamment concernant sur les instances GPU, sur lesquelles Scaleway travaille pour proposer des solutions “équipées de processeurs graphiques, plus modernes qui seront commercialisées dans les prochains mois“.

Source : Journal du Net