Une nouvelle technologie moins énergivore a été découverte pour les écrans OLED

Une nouvelle technologie moins énergivore a été découverte pour les écrans OLED

Une modification des composants des diodes OLED a permis à des chercheurs britanniques de conserver la luminosité d’un écran, tout en consommant moins d’énergie.

En effet, alors que les fabricants de smartphones proposent des écrans de plus en plus grands, un autre problème survient, c’est celui de l’autonomie. Plus la surface d’affichage d’un smartphone est grande, plus elle est gourmande en énergie.

Ainsi, des chercheurs de l’université britannique Imperial College London ont trouvé un moyen de résoudre ce problème, grâce à un nouveau type de dalle OLED permettant de réduire la consommation énergétique des appareils.

Pour permettre une luminosité suffisante en plein soleil, les fabricants de smartphones ont recouvert les diodes électroluminescentes organiques (OLED) d’un filtre afin de réduire les reflets. Cependant, ce filtre retient également la moitié de la lumière dégagée par l’écran de ce fait, le terminal dépense plus d’énergie pour la luminosité.

Les chercheurs britanniques ont donc modifié les composants chimiques des diodes dans le but de produire une lumière polarisée. Elle peut ainsi passer à travers le filtre antireflets sans perte ce qui permet une économie d’énergie. En effet, cette modification des diodes organiques permettrait de réduire de moitié l’énergie consommée pour l’écran augmentant par la même occasion, l’autonomie des mobiles.

Mais cette modification des dalles OLED pourrait être utilisée sur d’autres appareils tels que des tablettes, des téléviseurs ou encore des ordinateurs portables. Cela permettrait une réduction de la consommation énergétique, une meilleure luminosité ainsi qu’un meilleur contraste.

Les chercheurs responsables de cette découverte ont précisé que cette nouvelle technologie pourrait être utilisée dans d’autres domaines tels que la transmission, le stockage ou encore le chiffrement de données.

Source : Futura-Sciences