SFR obtient le feu vert administratif pour son plan social, les syndicats sont partagés

SFR obtient le feu vert administratif pour son plan social, les syndicats sont partagés

La Direction régionale interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités s’est prononcée favorablement au sujet d’un plan social annoncé par SFR. Entre “faux motifs” et volonté d’apaisement du climat social, tendu ces derniers mois, les syndicats sont partagés face à la nouvelle.

“La forme a certainement été respectée. Par contre, le fond n’y est pas”, déplore Olivier Lelong de l’Unsa, premier syndicat chez SFR, évoquant l’“éventualité” d’une contestation devant la justice administrative. En ligne de mire : le plan de départs volontaires annoncé en mars 2021 par l’opérateur au carré rouge, en marge de son “projet stratégique Transformation et ambitions 2025”.

Pouvant concerner jusqu’à 2 000 postes, ce plan social vient d’obtenir le feu vert de Direction régionale interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités. La Drieets a en effet jugé “régulière” la procédure et estimé que SFR avait “satisfait à ses obligations”. Et de conclure : “la mise en œuvre de votre projet peut être engagée”. Une mise en œuvre devant d’ailleurs s’étaler sur quatre mois dès l’homologation.

Roger Koskas, avocat de l’Unsa, de la CFDT, de la CFTC, les trois syndicats représentatifs de SFR, dénonce une entourloupe, parlant de “faux motifs”. Selon lui, “les plans sociaux s’apprécient par rapport aux moyens du groupe“. Et de souligner, concernant les moyens financiers du groupe : “le Covid n’a rien ralenti, au contraire“. Pas question toutefois pour la CFDT d’aller au front, mais plutôt que “le dialogue social s’apaise”. Le syndicat “n’ira pas au tribunal administratif“, affirme sa porte-parole Cécilia Pereira.

Source : BFM TV