Fibre optique : des raccordements simplifiés avec Enedis

Fibre optique : des raccordements simplifiés avec Enedis

Pour atteindre le 100% fibre en 2025, chaque détail compte et le secrétaire d’État au numérique a annoncé de nouvelles simplifications administratives pour aider au déploiement FttH dans l’Hexagone, que la filière salue.

L’accès au réseau électrique d’Enedis sera bien plus simple en zone rurale pour les différents acteurs du déploiement de la fibre. Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique et des communication électroniques, a en effet annoncé de nouvelles mesures entraînant une “simplification considérable” de l’accès aux équipements du réseau électrique d’Enedis.

La fédération d’acteurs de la fibre InfraNum a clairement salué cette initiative, demandée de longue date. Ces simplifications administratives devraient être rapidement formalisées par un arrêté technique et concerneront majoritairement les zones rurales, où les conditions techniques et les délais de raccordement FttH sont plus compliqués que dans les zones urbaines. La différence devrait être gommée par la mise en place de ces mesures, qui concerneront entre 2 et 3 millions de poteaux électriques exploités par Enedis.

De quoi faciliter les raccordements d’environ 2 millions de foyers et entreprises, mais aussi éviter l’implantation de nouveaux poteaux dans le paysage hexagonal. Le résultat d’un travail de longue haleine entre Infranum et les différents services de l’État et du secrétaire d’État au Numérique, qui avait déjà affirmé en 2020 être favorable à des simplifications administratives en faveur du  déploiement de la fibre. La fédération de plus de 200 acteurs de la fibre affirme ne pas relâcher son attention, arguant que les mesures “doivent maintenant être mises en œuvre sur le terrain sans attendre. La fédération InfraNum reste mobilisée sur leur mise en place effective et poursuivra les échanges avec l’écosystème en ce sens, notamment pour assurer la révision de la convention régissant l’accès aux ouvrages du réseau public de distribution d’électricité pour les opérateurs de communications électroniques.