Les SMS ont bien profité de la panne de Facebook

Les SMS ont bien profité de la panne de Facebook

Un retour en force du SMS dans une période de crise ! Lorsque les services de Facebook ont cessé de fonctionner lundi soir, les français se sont de nouveaux tournés vers les SMS, dont le nombre a été drastiquement augmenté.

Quand les nouveaux outils faiblissent, les Français se tournent vers une valeur sûre. Lundi 4 octobre a été marqué par une panne général d’Instagram, WhatsApp, Messenger et Facebook. Alors que les applications servant à communiquer étaient indisponibles, les opérateurs ont noté une véritable résurrection du SMS.

SFR explique ainsi que le nombre de textos envoyés a augmenté de 22%, soit “la plus forte hausse de l’année, hors jour de l’an” et les MMS ont quant à eux été multipliés par deux. Bouygues Telecom pour sa part note une hausse de 45% par rapport à un lundi “normal”, dont 95 millions de SMS échangés rien qu’entre 17 heures et minuit, la période où les applications ont cessé de fonctionner. Chez Orange, le nombre de messages textuels a été doublé, et l’opérateur historique annonce 35% de MMS en plus.

Si la comparaison avec le jour de l’an a été faite par SFR, ce n’est pas par hasard. Il s’agit de la période de l’année où les SMS sont le plus utilisés, alors que les utilisateurs préfèrent de plus en plus les applications de messageries instantanées comme WhatsApp, Messenger, Telegram ou encore Signal. Les multiples fonctionnalités proposées font de plus en plus de l’ombre aux bons vieux textos.

En 2020, 140 milliards de SMS et MMS ont été échangés, contre plus de 205 milliards en 2016 et le nombre de SMS a notamment observé une chute “à un rythme jamais observé jusque-là” durant l’année du confinement, puisque beaucoup se tournaient vers les appels. Ainsi, les Français n’ont envoyé que 150 textos par mois, soit 32 de moins qu’en 2019. A titre de comparaison, sept Français sur dix utilisent désormais des messageries instantanées contre un sur trois en 2016.

Source : Les Echos