Freezone S'inscrire

Free n’est pas fan de l’eSIM et s’en explique

 

A l’heure où Apple tend à démocratiser l’e-SIM, ses derniers iPhone étant compatibles ainsi que l’Apple Watch, les opérateurs français collaborent de plus en plus avec la firme de Cupertino en vue de son adoption. Sauf, Free, réticent à cette idée.

Vers une disparition progressive des cartes SIM classiques ? En retard, Orange, SFR et Bouygues travaillent "activement" avec Apple pour proposer cette fonctionnalité en 2019 sur les derniers et prochains flagships de la marque. Néanmoins, l’opérateur historique est aujourd’hui le seul à supporter dans l’hexagone l’eSIM présente dans l’Apple Watch cellulaire. De son côté, Free s’est montré bien silencieux jusqu’à présent. Questionné sur le sujet lors de la convention Free, Xavier Niel est sorti de son mutisme : " on est pas fan de l’eSIM" a t-il déclaré de but en blanc. Selon lui, cette technologie ne convient pas forcément aux forfaits Free tels qu’ils sont proposés aujourd’hui. La stratégie de l’opérateur ne va pas dans ce sens là. En effet, Free compte simplifier ses offres sur le mobile prochainement. L’opérateur ne semble donc pas prêt à franchir le pas. 

Mais c’est quoi l’eSIM ?

La technologie eSIM désigne une carte SIM directement intégrée au smartphone, à la tablette tactile ou à la montre connectée. Fini la carte SIM à glisser dans un petit tiroir ou à insérer dans un slot après avoir ouvert l’appareil. Celle-ci devient alors « virtuelle », avec de l’électronique directement intégrée au chipset mobile. Au moment d’utiliser son smartphone, il ne reste qu’à aller dans les paramètres du système d’exploitation pour indiquer l’opérateur et la formule d’abonnement choisis, afin d’ouvrir une nouvelle ligne.

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (67)
Afficher les 62 premiers commentaires...
Posté le 24 mai 2019 à 15h30 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Bad Ming Ton a écrit
Non, il ne s'en explique pas. Il dit juste qu'il n'est pas fan. L'explication sur les forfaits est fumeuse. Aucun opérateur n'est fan, je pense. Mais ils font tous contre mauvaise fortune bon coeur.

Free a souvent exploité la faille du système ou les faiblesses de ses concurrents !!!Il arrivera bien un jour où il sera au bout de sa ruse!!!

Posté le 24 mai 2019 à 15h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
bebi27 a écrit
Fan ou pas fan ils n'aurons pas le choix,s'ils se croient plus forts que les fabricants de Smartphones ils me font rire. Apple avec le double sim mêle les 2 technologies au lieu du tout Sim physique et c'est pas pour rien... les iPhones passerons en tout e-sim dans le futur ce qui serait logique dans l'évolution du mobile.

+1

Posté le 25 mai 2019 à 14h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Dommage, ça semble pourtant bien pratique.

Posté le 29 mai 2019 à 21h59 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Quelle bande d'hypocrites...le vrai problème pour Free avec l’E-Sim une fois de plus c’est l’ARPU: plus aucunes cartes Sim à livrer, c’est plus aucun frais de livraison facturé à un abonné: pour rappel aujourd’hui l’envoi ou le renvoi d’une carte sim physique c’est entre 10 et 15 euros chez free...si on rapporte cela au poids de la sim, ça fait cher payer le gramme...bref! Encore une arnaque made by Niel! 

Posté le 12 juin 2019 à 09h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
prométhé a écrit
L'esim, ce n'est pas un composant intégré au mobile. C'est juste une émulation de carte sim, au moyen d'un programme ou d'un certificat. Et ça, c'est bien plus simple à falsifier qu'une carte physique.

FAUX FAUX FAUX, ARCHI FAUX!!!

L'eSIM est un composant électronique intégré à la carte mère et il n'y a ABSOLUMENT AUCUNE EMULATION.

ARRETEZ de raconter des imbécilités. Lisez ce que j'ai écrit plus haut.

Et lisez ça: https://www.usinenouvelle.com/article/eclusif-stmicroelectronics-aurait-remporte-le-marche-de-l-esim-des-nouveaux-iphones.N741549

Le composant électronique embarqué dans l'iPhone est un ST Micro Electronique modèle: ST33G1M2 (qui équippe également le google pixel 2 XL et l'apple watch 3.

ST Micro a sorti le ST54J qui équippera certainement les futures terminaux intégrant une eSIM.

Le fonctionement d'une eSIM est STRICTEMENT identique à une SIM.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide