Free : savez-vous combien ça coûte de ne pas rendre ses équipements Freebox ?

Free : savez-vous combien ça coûte de ne pas rendre ses équipements Freebox ?

Free facture les équipements non rendus par les abonnés ou détériorés. Rappelons ainsi les différents coûts pour un serveur, un répéteur, un player ou une télécommande.

Si le player Free Devialet proposé à 480 euros avec la Freebox Delta devient bel et bien la propriété de l’abonné, au même titre que le boîtier Apple TV 4K proposé à tarif préférentiel, la plupart des équipements restent en revanche la propriété de Free. Et pourtant, on en trouve régulièrement et en nombre sur les principaux canaux de seconde main (sites de petites annonces et vide-greniers notamment). La Freebox Pop n’y échappe pas. Une petite piqûre de rappel sur les coûts en cas de non-restitution n’est jamais de trop.

D’après la brochure tarifaire rendue disponible pour l’opérateur, il faut ainsi débourser 400 euros pour un serveur Freebox Delta, 250 euros pour un serveur Freebox Révolution, 200 euros pour un serveur Freebox mini 4K et 150 euros pour un serveur Freebox Pop. Les players Freebox Révolution, Freebox mini 4K et Freebox Pop coûteront 250, 200 et 100 euros respectivement. Des frais peuvent en outre s’appliquer pour la dégradation du matériel avec, par exemple, 50 euros pour un lecteur Blu-ray défectueux sur un player Freebox Révolution ou un défaut d’aspect sur le matériel Freebox Révolution. Les indemnités forfaitaires concernent aussi les autres équipements, comme le répéteur Wi-Fi (80 euros), la télécommande du player (10 euros à 50 euros), les Freeplugs (40 à 50 euros), les manettes de jeu (10 euros), le boîtier fibre (90 euros), le kit fibre Jarretière + SPF (30 euros) et le boîtier Femto (100 euros).