Free va-t-il casser la baraque sur le mobile et le fixe au deuxième trimestre ? La date de ses résultats est dévoilée

Free va-t-il casser la baraque sur le mobile et le fixe au deuxième trimestre ? La date de ses résultats est dévoilée

Rendez-vous le 31 août pour la publication des résultats semestriels commerciaux et financiers d’Iliad.

Après avoir commencé l’année sans encombre, Free va t-il continuer sur sa lancée et séduire davantage sur un marché concurrentiel et arrivé à maturité ? Pour le savoir, il faudra attendre la publication de ses résultats semestriels et pour le 2ème trimestre, fixée au 31 août prochain.

Solide, l’opérateur de Xavier Niel a recruté à tour de bras sur la fibre lors du 1er trimestre grâce à la Freebox Pop et Delta. Sa dynamique de recrutement sur ce segment s’est normalisé derrière Orange avec 268 000 nouveaux abonnés, pour une base de 3,07 millions d’abonnés à fin mars, soit un taux d’adoption progressant de 15 points sur 12 mois à 45,4%. Sur le fixe, son parc a progressé de 43 000 abonnés.

S’agissant du mobile, après avoir perdu 100 000 abonnés lors du quatrième 2020 (régularisation abonnés à 2€), Free Mobile a marqué un retour à des recrutements positifs lors des trois premiers mois de l’année. L’opérateur a ainsi enregistré 6 000 ventes nettes contre 32 000 pour Orange sur la même période. Son forfait 4G/5G illimitée a également poursuivi sa démocratisation, avec un gain de 94 000 abonnés nets sur le trimestre. A fin mars 2021, ces derniers représentaient 64,7% de la base d’abonnés mobiles de l’opérateur.

De manière globale, Iliad, maison-mère de Free, est en forme en France comme en Europe. Le groupe a enregistré durant le premier trimestre 2021 un chiffre d’affaires en hausse 33,6%. En France, Free a vu ses revenus augmenter de 2,4% pour. Mais Iliad a surtout pu compter sur ses  activités internationales avec la première consolidation sur un trimestre complet de la Pologne, après le rachat de Play en fin d’année dernière. Cette acquisition lui a ainsi rapporté 398 millions d’euros durant les trois premiers mois de l’année, boostant les revenus du groupe. Et l’Italie n’est pas en reste. L’opérateur Iliad a continué sur sa lancée avec une croissance de 25.1% par rapport au premier trimestre 2020, pour atteindre les 188 millions d’euros de chiffre d’affaires, porté par les revenus engendrés par ses 7.5 millions d’abonnés.