Free lance son offre “Free Flex”, la nouvelle façon de s’offrir son smartphone

Free lance son offre “Free Flex”, la nouvelle façon de s’offrir son smartphone

Attendu sur le marché du mobile subventionné face à Orange, SFR et Bouygues Telecom, Free prend un autre chemin avec une offre plus claire et transparente : Free Flex. L’accent est mis sur la transparence, la liberté et la flexibilité.

La vraie révolution mobile de Free attendra. “Après avoir lancé la 5G sans surcoût sur le plus grand réseau de France, Free lance une offre innovante pour permettre au plus grand nombre d’accéder aux smartphones du marché au juste prix”, présente ce matin en grande pompe le trublion. Après s’être longtemps battu contre les offres mobiles subventionnées de ses rivaux et avoir remporté une victoire en 2018 devant la Cour de Cassation, Free n’en démord pas, ce système s’apparentant à un crédit à la consommation déguisé, est nuisible d’un point de vue écologique et pousse à changer de mobile plus souvent. Il fallait inventer une alternative surfant sur la transparence en distinguant le prix du terminal et le prix du forfait, sans coûts cachés tout en laissant une certaine liberté d’action à l’abonné. C’est ainsi que l’offre Free Flex est née.

Mais en quoi consiste Free Flex ?

C’est très simple, cette solution prend la forme d’une version améliorée de l’offre de location proposée par Free Mobile. Les nouveaux abonnés peuvent ainsi dès aujourd’hui souscrire à un forfait mobile Free à 19,99€/mois ou Série Free sans engagement et choisir un smartphone parmi 50 modèles au choix. “Il leur devient possible d’acquérir un téléphone en étalant son prix sans aucuns frais, grâce à la location avec option d’achat”, annonce l’opérateur. Pas de subventionnement donc, mais un étalement des mensualités sur 24 mois, période durant laquelle l’abonné peut à tout moment acheter son mobile. Au bout des 2 ans, il peut le restituer ou en devenir propriétaire, la liberté est ainsi donnée. Si Xavier Niel a assuré avec brio dans une video teaser hier que cette offre rimait avec transparence, c’est parce qu’avec “Free Flex, les forfaits mobiles Free restent au même prix et les mensualités du forfait sont distinctes de celles du mobile”, a contrario des offres subventionnées de ses rivaux.

Une différence que nourrit très largement Free dans sa communication : “En cas d’achat, on ne paye pas son mobile plus cher que son vrai prix”. L’opérateur permet également à l’abonné de résilier son forfait pour rejoindre un autre opérateur, sans être majoré, et ainsi continuer de payer son smartphone, la distinction est effectivement totale.

Autre point positif, tous les mobiles restitués sont recyclés et seront ensuite proposés en reconditionné dans la boutique de Free Mobile. “L’offre n’incite pas au renouvellement anticipé du terminal car l’abonné bénéficie pour son forfait d’un tarif attractif à prix Free qui est le même avec ou sans téléphone”, précise l’opérateur. Côté smartphones, l’opérateur l’assure, il propose de nombreuses références à des prix plus attractifs que ses concurrents, “avec un effort sur les mobiles populaires”.

 

 

Tous les smartphones proposés dans le cadre de cette nouvelle offre disposent d’un SAV pendant 24 mois. L’opérateur en profite également pour simplifier ses moyens de paiement. L’achat comptant et Free Flex sont désormais privilégiés. Le paiement en 4 fois sans frais et la location sont moins mis en avant mais toujours disponibles. Le 24 fois sans frais n’a plus de raison de subsister. Les nouveaux comme les anciens abonnés même bénéficiant de l’avantage Freebox peuvent ainsi dès aujourd’hui accéder à cette offre en ligne ou en boutique. La révolution mobile annoncée par Xavier Niel il y a trois ans pointe toutefois timidement le bout de son nez. Si l’eSIM pour les anciens clients et la VoLte pour tous sont toujours aux abonnés absents, une évolution dans les offres mobiles de l’opérateur est toujours attendue de pied ferme.