Xavier Niel : vers un retrait de son opérateur suisse Salt ?

Xavier Niel : vers un retrait de son opérateur suisse Salt ?

Le propriétaire de Salt préparerait une introduction en bourse de Salt dès l’automne prochain. Le fondateur de Free pourrait également se retirer.

“L’entrepreneur français Xavier Niel cherche à se retirer  de Salt après sept ans d’investissement”, telle est la révélation hier de Reuters relayant trois sources proches du dossier. Si pour le moment rien n’est officiel, le fondateur de Free et propriétaire de l’opérateur hélvète après son rachat de l’ex-Orange suisse en 2014 la bagatelle de 2,3 milliards d’euros, préparerait une introduction en bourse à Zurich à l’automne prochain. L’opération pourrait valoriser l’entreprise à environ 2,7 milliards de dollars.

Salt devrait ainsi “vendre des actions d’une valeur d’environ 757 millions de dollars, principalement de nouvelles actions issues d’une augmentation de capital”, ont indiqué ces mêmes sources. De leur côté, Credit Suisse, Goldman Sachs, Morgan Stanley  et BNP Paribas seraient en train d’organiser l’introduction en bourse.

Cela tomberait sous le sens puisque le 3e opérateur du pays a déjà signifié officiellement envisager des options de financement, y compris une introduction en bourse, bien qu’aucune décision n’avait été prise.

Côté finances, Salt a enregistré en 2020 un chiffre d’affaire de 912 millions d’euros et un bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements de près de 384 millions d’euros. Depuis avoir pris le contrôle de l’opérateur, Xavier Niel a bénéficié de paiements de dividendes et rationalisé l’opérateur entre autres grâce à des accords comme la vente de ses tours de télécommunications à Cellnex. Si ces informations sont justes, reste à savoir s’il souhaite se retirer totalement ou en partie de Salt.