Pour le patron d’Apple, des nouvelles règles de l’UE mettraient en danger la sécurité de l’iPhone

Pour le patron d’Apple, des nouvelles règles de l’UE mettraient en danger la sécurité de l’iPhone

Tim Cook demande clairement à la Commission européenne de revoir un texte en étude, qui pourrait “détruire la sécurité de l’iPhone”.

Tim Cook s’exprime pour la première fois sur un texte de loi européen visant à réduire l’influence des GAFAM. La raison est simple : le DMA, en cours d’élaboration par la Commission européenne, pousse Apple à ouvrir beaucoup plus largement ses appareils à l’installation d’applications provenant d’en dehors de l’AppStore.

Cette méthode, appelée Side-loading est relativement courante sur Android, mais la firme de Cupertino de son côté veut à tout prix la limiter sur ses iPhone et iPad. Si des raisons économiques existent derrière cette réticence, Tim Cook choisit évidemment de mettre une emphase sur les risques pour la sécurité de son iPhone. « Je ne pense pas que ce soit dans le meilleur intérêt [de l’utilisateur]. Dans sa forme actuelle, le DMA forcerait le side-loading sur l’iPhone » détaille-t-il “Cela détruirait la sécurité de l’iPhone et une grande partie des initiatives en matière de protection de la vie privée que nous avons intégrées à l’App Store, aux labels d’intrusion dans la vie privée et à la transparence du suivi des applications” poursuit le patron d’Apple, évoquant notamment les récentes nouveautés anti-suivi introduites dans iOS 14.5.

Cette fois, le géant américain souhaite bien faire partie du débat, afin de faire modifier ces propositions de l’Union Européenne.

Source : Reuters