Un câble de fibre optique rempli d’air pourrait révolutionner la 5G

Un câble de fibre optique rempli d’air pourrait révolutionner la 5G

Un opérateur britannique vient de tester un nouveau type de fibre optique, qui pourrait améliorer les performances des réseaux 5G.

Des premiers résultats spectaculaires. BT vient de s’essayer à la “fibre à coeur creux”, soit un câble rempli d’air, permettant aux données de circuler 50% plus vite que dans les câbles optiques généralement déployés pour les réseaux 5G.

Le test est le résultat d’une collaboration avec Lumensity, qui a développé cette nouvelle technologie. Concrètement, un câble en fibre creuse de 10 kilomètres de long a été installé. Et les résultats ont réjouit le responsable de la recherche de BT, Andrew Lord : « Nous avons fait toutes sortes de choses avec cette fibre, nous l’avons mise dans des fours, nous l’avons mise dans des câbles pour vérifier sa robustesse » explique-t-il à ZDNet. Cette fibre a “montré des propriétés remarquables“, et sa rapidité a réellement du sens pour certaines applications, “notamment dans l’espace 5G où il y a une limite de latence pour les équipements.

Les opérateurs déploient généralement une fibre optique “monomode”, soit constituées de solides brins de verre canalisant des informations via des signaux lumineux. Cependant, la lumière émise par les faisceaux lasers se déplace un peu plus lentement dans le verre que dans l’air, donc cette solution n’est pas la plus rapide en soi.  La différence avec la fibre de Lumenisity est donc le fait qu’au centre du câble, il n’y a que de l’air entouré d’un anneau en verre. Ainsi, les signaux peuvent donc se déplacer à une vitesse très proche de celle de la lumière.

De quoi réduire la latence pour les utilisateurs, peut importe l’usage, mais aussi permettre aux opérateurs de réduire leurs couts  mesure que le système gagne en efficacité. « Si la fibre vous donne moins de cette latence, cela signifie que vous pouvez pousser vos bâtiments plus loin, et avoir un bâtiment atteignant plus de points d’extrémité mobiles », explique BT. « Cela signifie que vous pouvez avoir moins de bâtiments, commencer à consolider vos ressources et utiliser votre budget de manière différente». Ce type de fibre est déjà utilisée par la Bourse de Londres par exemple, pour la relier à l’opérateur de centres de données Interxion pour optimiser le trading.