Test du Nubia Red Magic 6 : un smartphone bon sur son terrain de jeu, mais décevant sur d’autres aspects

Test du Nubia Red Magic 6 : un smartphone bon sur son terrain de jeu, mais décevant sur d’autres aspects

Univers Freebox a pu tester le Nubia Red Magic 6, un smartphone positionné sur le haut de gamme, mais surtout pensé pour le jeu sur mobile. Voici l’avis de la rédaction après une semaine en sa compagnie.

Avant de passer au test, rappelons les principales caractéristiques du Nubia Red Magic 6, qui nous a été prêté par le constructeur et qui coûte 599 euros dans sa configuration avec 12 Go de RAM et 128 Go de stockage.


Fiche technique du Nubia Red Magic 6 : les caractéristiques


-  Processeur : octa-core jusqu’à 2,84GHz (chipset Snapdragon 888)

-  Mémoire vive : 12 Go de mémoire vive en LPDDR5


-  Écran : dalle AMOLED 6,8 pouces
avec une définition Full HD+ et un taux de rafraîchissement jusqu’à 165 Hz

-  Audio : double haut-parleur stéréo

-  Stockage : 128 en UFS 3.1
(non extensible par carte MicroSD)


-  Gestion SIM : deux logements Nano-SIM dédiés dans un tiroir de la tranche inférieure

-  Compatibilité 4G : support des bandes B1, B2, B3, B4, B5, B7
B8, B12, B17, B18, B19, B20, B26, B28, B34, B38, B39, B40, B41, B66

-  Compatibilité 5G : n1, n3, n28, n38, n41, n78


- Triple capteur photo au dos :
64 + 8 + 2 Mégapixels (principal + ultra grand-angle 120 degrés + portrait)

-  Capteur photo à l’avant : 8 Mégapixels dans une fine bordure


-  Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche supérieure)

-  Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-  Support Wi-Fi : version Wi-Fi 6/6E

-  Connectivité Bluetooth : version 5.1

-  NFC : Oui


-  Batterie : 5 050 mAh non amovible

-  Recharge filaire : support de la charge 66 Watts
(bloc 30 Watts inclus dans la boîte)


-  Système d’exploitation : Android 11 avec l’interface Red Magic OS 4.0


-  Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-  Patchs de sécurité installés durant notre test : mars 2021


- Poids : 220 grammes

- Dimensions 169,9 x 77,2 x 9,7 millimètres


Un smartphone à la limite d’une petite tablette

Avec son écran 6,8 pouces, le Nubia Red Magic 6 est à la limite d’une petite tablette tactile, soit parfaitement adapté à la consommation de contenu (réseaux sociaux, vidéos ou jeux), mais pas vraiment idéal lorsqu’il s’agit de le glisser dans une poche. C’est le smartphone qui dépasse facilement de la poche du pantalon et que l’on n’apprécie pas forcément de glisser dans la poche du short en été.

De face, c’est un smartphone, certes imposant, mais finalement un écran tactile parmi d’autres. De dos, le Nubia Red Magic 6 assume en revanche son positionnement gamer, que ce soit avec le motif, la référence à Tencent Games (Call of Duty Mobile) et les éclairages de couleur.

Chose que l’on peut souligner : la bonne intégration du bloc photo au dos. Dépassant à peine, les capteurs photo à l’arrière ne rendent pas le smartphone instable sur une table et ne viennent jamais arrêter le doigt. Ils se font tout simplement oublier, même visuellement en fait. Un effort à souligner à l’heure où les capteurs photo se multiplient et deviennent un peu trop envahissants sur les smartphones.

Si vous avez deux mains gauches, mieux vaudra enfin envisager une coque de protection. En plus d’être compliqué à utiliser à une seule main si vous n’avez pas d’énormes paluches, ce smartphone se montre assez glissant.

Une expérience visuelle et sonore intéressante

Immense, bien défini et proposant un taux de rafraîchissement jusqu’à 165 Hz, l’écran du Nubia Red Magic 6 est un pur plaisir pour les yeux. On appréciera aussi l’absence d’intrus en vidéo ou jeu, grâce à une fine bordure permettant d’accueillir le capteur photo frontal tout en évitant l’encoche ou le poinçon. Depuis les réglages, il sera possible de régler la chaleur d’affichage et le taux de rafraîchissement (60 , 90, 120 et 165 Hz).

Proposant un son puissant et gâté d’un début de basses, le double haut-parleur stéréo du Nubia Red Magic 6 apporte également sa pierre à l’édifice en termes d’expérience utilisateur. Il participera autant à l’immersion en jeu tranquillement installé dans le canapé, qu’il permettra d’avoir une petite enceinte d’appoint en pique-nique.

Autre point à noter pour la partie audio : la présence du mini-jack au niveau de la tranche supérieure. Vous pourrez donc choisir entre des écouteurs sans-fil ou des écouteurs filaires.

Des écouteurs filaires, mais sans doute pas ceux fournis. En toute objectivité, ils sont mauvais, tant dans la finition (plastique bas de gamme) que dans le rendu audio (aucun relief, aucun dynamisme, impression de creux). Ils font vraiment pâle figure devant les écouteurs livrés avec le Redmi Note 7 et que nous avons encore dans un coin. Un smartphone à 600 euros mérite mieux.

Des photos intéressantes, mais…

L’expérience photo apparait en demi-teinte. Avec son triple capteur photo 64 + 8 + 2 Mégapixels au dos et son capteur photo 8 Mégapixels à l’avant, le Nubia Red Magic 6 permet effectivement d’amuser un peu en photo, que ce soit par beau soleil ou en conditions de basse luminosité. Dommage que la partie logicielle soit à revoir. D’une, elle est à peine traduite. De deux, on s’y perd, en raison d’une désorganisation. Exemple : l’ultra grand-angle dont l’icône est explicite, mais à chercher dans le mode Pro. Sauf à vouloir faire de la publicité pour votre smartphone, vous pourrez également désactiver le filigrane activé par défaut (“Camera settings/Nubia Watermark”).

Ci-dessous, une photo puis les versions zoomées 3x, 5x et 10x :

Une photo, puis sa version ultra grand-angle :

Deux photos avec du flou d’arrière-plan :

Deux photos avec le mode macro (menu “Camera-family/Macro”) :

Deux photos de nuit et leurs versions corrigées par le mode dédié (mode “Night” dans les options en bas de l’écran) :

Deux selfies, un en extérieur par beau soleil et un extérieur avec l’éclairage artificiel (pas de fort soleil, le store était presque totalement baissé). Le capteur frontal produit rarement quelque chose de satisfaisant et décevra les amateurs de réseaux sociaux.

Dual SIM, 4G 700 MHz et 5G

Le Nubia Red Magic 6 propose une compatibilité 4G avec le support de la 700 MHz chère aux abonnés Free Mobile, mais gère également la 5G récemment lancée en France. Pour profiter de cette dernière, il faudra peut-être aller dans les paramètres. Dans notre cas, elle n’était pas activée par défaut. Le smartphone permet en outre la gestion de deux numéros grâce à la présence de deux logements Nano-SIM au niveau d’un tiroir de la tranche inférieure.

Ci-dessous, des débits en intérieur :

Et d’autres en extérieur :

Un vrai bolide

Chipset Snapdragon 888, 12 Go de mémoire vive LPDDR5 et stockage UFS 3.1, le Nubia Red Magic 6 n’apparait jamais à bout de souffle. L’impression de fluidité est permanente, du démarrage du système au lancement des gros jeux, en passant par l’enregistrement d’une photo ou l’installation d’une application. La présence dans l’équation de la 5G et de l’écran 165 Hz y contribue également.

Pour les amateurs de benchmarks, l’outil Disk Speed indiquait 246 Mo/s en écriture et 854 Mo/s en lecture pour la mémoire interne. On est certes loin des 1,2 et 1,5 Go notés avec les Xiaomi Mi 11 et Asus Zenfone 8, mais on en a bel et bien sous le pied dans les faits.

Le constructeur a prévu un ventilateur pouvait être activé automatiquement ou à la demande pour optimiser le refroidissement lors de longues sessions de jeu. Durant nos tests, la chauffe perceptible n’avait rien d’alarmant et apparaissait largement acceptable. Mais surtout, le bruit produit par la petite turbine a vite fait d’être agaçant. Pour l’anecdote, nous l’entendions d’une pièce à l’autre dans un appartement calme… Autant dire qu’on l’a surtout enclenchée pour voir.

Une bonne autonomie sans se priver, la charge ultra rapide en option

Dans le cas d’un usage non restrictif, la batterie 5 050 mAh du Nubia Red Magic 6 nous permettait de franchir tranquillement la journée et même d’approcher les deux jours.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 23h07 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 17h39 avec 12 %

  • 1 heure et 50 minutes de streaming audio avec les écouteurs filaires
  • 10 minutes de jeu avec le son du smartphone et le ventilateur activé
  • 1 heure et 20 minutes de jeu avec le son du smartphone et le ventilateur désactivé
  • 1 heure et 15 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires
  • 5 minutes de YouTube avec le son du smartphone
  • Consultation et alertes Gmail/Twitter
  • SMS/MMS
  • Pas mal de surf sur Internet
  • Photos
  • 26 mises à jour d’applications
  • 5 téléchargements d’applications, dont 1 gros
  • Tests de débits
  • Fonctionnement continu de TousAntiCovid

Si le smartphone supporte la charge filaire en 66 Watts, le constructeur ne fournit qu’un bloc 30 Watts dans la boîte. De quoi faire le plein en environ 1 heure ou envisager des charges express en cas de besoin.

Ci-dessous, un suivi de charge :

  • 19h58 : 8 %
  • 20h03 : 20 %
  • 20h08 : 30 %
  • 20h13 : 41 %
  • 20h18 : 52 %
  • 20h23 : 63 %
  • 20h28 : 74 %
  • 20h33 : 84 %
  • 20h38 : 92 %
  • 20h43 : 95 %
  • 20h48 : 98 %
  • 20h53 : 99 %
  • 20h56 : 100 %

Une interface logicielle à revoir

Terminons sur la partie logicielle, le talon d’Achille de ce Nubia Red Magic 6.

Oui, cette interface Red Magic OS 4.0 est plutôt à jour, car basée sur Android 11 et dotée des patchs de sécurité de mars 2021.

Oui, elle est épurée et pas chargée en bloatwares.

Oui, elle propose des choses intéressantes comme le choix entre navigation avec les boutons ou les gestes, le mode Always On Display personnalisable, le mode scindé pour le multitâche, la barre latérale de raccourcis, le mode sombre programmable ou le gestionnaire de jeu (logique, en même temps). Il y a des également ces gâchettes tactiles très réactives sur la tranche droite pour ajouter des contrôles supplémentaires ou alternatifs en jeu.

Maintenant, il reste à faire pour l’adapter parfaitement à un public français. Si le Nubia Red Magic 6 s’adresse au marché français, son interface est, selon les sections, partiellement traduite ou non traduite. Cela se voit dans le panneau des raccourcis et dans les paramètres, mais également dans les applications comme nous le disions déjà plus haut (gestionnaire de contacts, applications photo, galerie photo, etc.). Interrogé à ce sujet, le constructeur n’a pas donné de date précise, mais indiqué une mise à jour devant arriver avant la fin de l’été pour rectifier le tir. Durant notre semaine de test, nous avons installé deux mises à jour. Cela confirme qu’il y a un suivi de la partie logicielle.

Concernant enfin les solutions de déverrouillage, rien à signaler. Le lecteur d’empreintes sous la dalle et la reconnaissance fonctionnent à merveille. Tout va vite et nous n’avons pas noté de raté.


VERDICT :

Le Nubia Red Magic 6 montre qu’une fiche technique ne fait pas tout. Ce smartphone propose un écran XXL taillé pour le multimédia, un son vraiment bon, une connectique mini-jack que certains ont tendance à évincer, des performances assurant une grande réactivité en toutes circonstances, des gâchettes tactiles bienvenues en jeu, de quoi s’amuser en photo (sauf pour les selfies), un bloc photo arrière bien intégré, une autonomie confortable sans se priver et une charge très rapide (et pouvant l’être encore plus avec le chargeur adéquat). Le tout pour 599 euros. Malheureusement, une partie logicielle bâclée gâche la fête, en raison de traductions partielles, voire inexistantes, alors même que le smartphone s’adresse au marché français à travers une page dédiée. Reste donc à attendre la mise à jour promise par le constructeur. On peut aussi souligner ces écouteurs de piètre qualité au regard de la fiche technique de haut vol du smartphone.