Galileo, le “GPS européen” séduit de plus en plus : 200 millions de personnes l’utilisent désormais

Galileo, le “GPS européen” séduit de plus en plus : 200 millions de personnes l’utilisent désormais

Le système de positionnement par satellites, concurrent du GPS américain, développé par l’Union européenne vient de passer la barre des 200 millions d’utilisateurs à travers le monde. Un succès fulgurant puisque en février dernier il ne comptait que 100 millions d’utilisateurs.

Lancé fin 2016, le projet qui était dans les tuyaux depuis les années 2000 a pour objectif de proposer une alternative indépendante au monopole que détiennent actuellement les États-Unis avec le système de positionnement mondial dit « GPS » (Global Positioning System).

Galileo dispose d’une flotte de 26 satellites en orbite autour de la Terre (pas tous actifs), quatre nouveaux vont être lancés en juillet, pour une précision au mètre près d’une importance capitale pour les futurs développement de la voiture autonome par exemple.

La semaine dernière Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d’études spatiales (CNES) a salué la réussite du projet Galileo.

 

 

Le nombre grandissant de smartphones compatibles peut expliquer ce gain soudain d’utilisateurs.

Sur la période de 2021 – 2027 l’Europe consacrera une enveloppe de 9,7 milliards d’euros pour poursuivre le développement de Galileo.

source : Numérama