Qwant Junior : le moteur de recherche français sort sa version mobile sécurisée pour les enfants

Qwant Junior : le moteur de recherche français sort sa version mobile sécurisée pour les enfants

Qwant est un moteur de recherche français qui a la particularité de protéger vos données, d’où son slogan : « Le moteur de recherche qui respecte votre vie privée ».

Lancé en 2013, le moteur de recherche propose depuis 2014, une déclinaison pour enfant nommée « Qwant Junior ». Cette version pour les jeunes a été très utilisée dans les écoles, mais elle n’a pas été intégrée aux navigateurs web sur mobile ce qui rendait son utilisation compliquée. C’est pourquoi, l’entreprise lance aujourd’hui une application mobile disponible sur iOS ainsi qu’Android.



Un moteur de recherche sécurisé pour les jeunes

Cette version de Qwant, destinée aux jeunes de 6 à 12 ans, permet de délivrer un accès sécurisé à internet, exempté de tout contenu inapproprié pour les enfants comme les contenus pornographiques, violents, radicaux… Un petit plus qui n’est pas des moindres, l’application ne contient pas de publicité et n’exploite pas non plus les données personnelles.

Qwant Junior propose également des jeux afin de prévenir les plus jeunes des risques du numérique. D’après l’entreprise, il est primordial de veiller à conserver la « virginité numérique » des enfants. C’est pourquoi elle prend à cœur le fait d’enseigner les consignes de bases de la navigation sur internet comme par exemple apprendre à ne pas laisser de traces compromettantes. A noter aussi que Qwant Junior est également disponible sur la tablette Sqool.

Mais le moteur de recherche français ne pèse pas lourd à côté du géant Google qui possède près de 90% de parts de marché en France. L’entreprise tente donc de se diversifier. Qwant a également lancé son encyclopédie de musique en ligne, Qwant Music, et prépare aussi un service de messagerie similaire à Gmail. Le moteur de recherche, disponible en 28 langues, cherche à devenir la référence en Europe, tout en respectant la vie privée de ses utilisateurs.

Source : francetvinfo.fr