Arcep : une hausse de 37% des logements éligibles à la fibre sur un an

Arcep : une hausse de 37% des logements éligibles à la fibre sur un an

Dans son observatoire des marchés des communications électroniques publié hier, le régulateur est notamment revenu sur l’état du déploiement des réseaux à très haut débit fixe au premier trimestre 2017.

Si les objectifs fixés par la Commission européenne à l’horizon 2020 sont l’éligibilité à des débits descendants supérieurs à 30 Mbit/s pour tous en France et l’abonnement de la moitié des ménages à des offres proposant des débits descendants à 100 Mbit/s, l’Arcep note qu’au 31 mars 2017, « le nombre total de logements éligibles aux offres à très haut débit (supérieur ou égal à 30 Mbit/s) toutes technologies confondues, s’élevait à environ 15,9 millions de logements, dont 10,2 millions se situant en dehors des zones très denses.» Quant à l’éligibilité des logements à des débits supérieurs à 100 Mbits/s, elle grimpait à 12 millions de logements.

Plus précisément, ce sont 8,2 millions de logements qui étaient éligibles fin mars aux offres FTTH, ce qui correspond à une hausse de 7 % en un trimestre et de 37 % en un an. Parmi ces logements, « 3,9 millions sont situés en-dehors des zones très denses, et 1,1 million sont éligibles via des réseaux d’initiative publique », précise l’Arcep. 

S’agissant des réseaux à terminaison en câble coaxial (Numericable-SFR), la police des télécoms relate que 8,9 millions de logements étaient éligibles à la fin du premier trimestre à des offres très haut débit et, « parmi ces logements, 3,9 millions étaient situés en-dehors des zones très denses ». La majorité, plus précisément 8,3 millions, était éligible à des offres THD supérieur à 100 Mbit/s (réseaux FttLA) et 0,6 million entre 30 Mbit/s et 100 Mbit/s (réseaux FttLA et HFC). A noter, une diminution de cette catégorie (-61 % en un an) avec la modernisation des réseaux câblés au profit de la première catégorie (+1 % en un an). Enfin, 5,6 millions de logements sont éligibles au VDSL2.

L’Arcep juge enfin important de signaler que " que certains de ces logements peuvent bénéficier de plusieurs accès au très haut débit : réseau FTTH, FTTB ou de cuivre (VDSL2).