Vivendi désire créer le premier Netflix européen

Vivendi désire créer le premier Netflix européen

Univers Freebox en parlait il y a quelques jours. Dans un communiqué de presse, Vivendi avait dévoilé un accord entre lui et le groupe de télévision italien Mediaset : un échange de 3,5% de leurs capitaux respectifs et l’acquisition par la multinationale française de la chaîne payante Mediaset Premium.

Mais les enjeux de cet accord se sont précisés progressivement. Vivendi souhaite, selon ses propres termes, « la création d’une plateforme mondiale de télévision sur internet en over-the-top » (hors offre du fournisseur d’accès à l’internet). Or, il s’avère que Mediaset Premium, équivalente à Canal+, possède un service de SVOD sur le même modèle que CanalPlay. NextInpact explique qu’« en regroupant les deux bouquets, Vivendi et Mediaset espèrent bien pouvoir proposer rapidement une alternative crédible à Netflix ».

En soi, pour Vivendi, le segment SVOD n’est qu’un petit maillon de sa grande volonté de concentration. Les Echos considère que le groupe « met un peu de chair sur une ambition maintes fois évoquée  : créer un groupe audiovisuel d’Europe du Sud et même de la  latinité capable de faire jeu égal sur le Vieux Continent avec les géants Sky et Bertelsmann ».