Le Ministre de la Culture veut rattraper le retard français dans le numérique

Dans un interview à nos conféres du Monde, le Ministre de la Culture (Renaud Donnedieu De Vabres) fait plusieurs déclarations sur l’avenir du numérique en France.

Il commence d’abord en parlant du "cas" France24. Il trouve son lancement réussi, et pense que la chaîne apportera "la couleur de la France, celle de la liberté d’information. Quant au budget, il est à la hauteur de la concurrence". Concernant l’inquiétude des salariés de TV5, il estime que "les salariés de TV5 Monde n’ont pas d’inquiétude à avoir pour leur avenir" puisque les deux chaînes n’ont pas le même objectif, TV5 devant être la voix de la Francophonie et France 24 proposant un regard français sur l’actualité.

Renaud Donnedieu De Vabres insiste ensuite sur sa volonté que "France Télévisions soit le fer de lance des évolutions technologiques". Il a pour cela préempté des canaux HD et souhaite voir France Télévisions disponible en HD pour le Tour de France.

Concernant les canaux TNT offerts aux chaînes hertziennes, il justifie ce choix dans le fait que les durées des autorisations vont être modifiées. Dès lors, il fallait une compensation, et le choix a été fait de leur offrir ces canaux au lieu de contreparties financières, permettant de leur poser "des conditions en matière de diversité culturelle et de soutien à la création".

Pour la télévision numérique, le ministre de la Culture déclare qu’une aide pour les foyers populaires sera envisagée, pour que "personne ne reste à côté de cette révolution populaire." Il annonce en outre que de nouvelles taxes seront crées pour aider à financer la création.

Source : Le Monde