Suicide d’un salarié d’Orange : la CGT met en cause son travail

C’est un nouveau drame qui secoue l’opérateur historique et qui laisse les syndicats inquiets. La CGT Télécom de Paris a annoncé hier dans un communiqué qu’un salarié d’Orange "a mis fin à ses jours en se jetant sous un train de la ligne A du RER" vendredi dernier.
 
La direction d’Orange a confirmé l’information : "c’est avec une grande tristesse que nous avons appris ce geste dramatique." Dès vendredi une cellule de soutien a été mise en place par l’opérateur.
 
Pour la CGT, le geste de désespoir du salarié est "une fois de plus la conséquence d’une organisation du travail maintes fois dénoncée." Le syndicat affirme également avoir une semaine avant le drame "alerté la direction du mal-être de leur collègue et des tensions dans son unité depuis plusieurs mois."
 
La direction d’Orange estime que "son management avait été alerté sur sa situation et l’avait prise en compte" et qu’un "rendez-vous devait avoir lieu ces prochains jours pour lui proposer des mesures d’accompagnement professionnelles et de soutien."
 
La direction a également déclaré qu’une enquête allait être lancée "qui aura vocation à recueillir des faits et rechercher des éventuels liens avec le travail".
 
Du côté de la CGT on craint en revanche que l’opérateur n’ait "renoué avec ses vieux démons". Entre 2008 et 2009 l’opérateur avait été touché par une vague de 35 suicides.
 
Source : 20 Minutes