Au lit, sur le trajet, pendant les repas : Comment les français utilisent leurs smartphones

Au lit, sur le trajet, pendant les repas : Comment les français utilisent leurs smartphones
 
Qu’en est-il de l’usage d’Internet en France se généralise tout au long de la journée depuis l’arrivée des smartphones ? Quel usage, à quel moment de la journée ? Le ConsumerLab d’Ericsson s’est penché sur la question. L’analyse 2012 du ConsumerLab d’Ericsson porte sur les réponses de 2 900 personnes interrogées en France au total, au travers de différentes études.
 
Premier constat, les français sont ceux qui utilisent le plus leur smartphone pendant leur temps de trajet (65 % d’entre eux, comparé à 60 % pour les allemands et les britanniques). Pourtant, la France accuse toujours un retard par rapport à ses voisins, quant à l’utilisation d’Internet sur un smartphone. Seuls 28 % des français utilisent leur smartphone pour naviguer sur Internet, alors que cet usage est beaucoup plus développé en Suède (46 %), au Royaume-Uni (44 %) ou encore aux Etats-Unis (42 %).
 
La qualité du réseau est désormais un paramètre à prendre en considération pour bon nombre d’utilisateurs dans le monde puisque la couverture du réseau et le débit sont les 2 principaux facteurs de satisfaction juste devant le prix, la qualité des appels voix et le service client. 51% des personnes interrogées sont très satisfaites du réseau et sont prêtes à en réaliser une promotion positive. Augmenter le nombre de satisfaits augmentera d’autant plus ce score. 
 
« En France, le smartphone révolutionne la vie quotidienne, il devient un objet de tous les instants, du réveil jusqu’à tard dans la soirée et nous n’avons pas à rougir dans ce domaine comparé à nos voisins européens », affirme Franck Bouétard, président directeur général d’Ericsson France. « Gageons que l’arrivée prochaine de l’Internet mobile dans le métro, notamment à Paris, devrait agir comme accélérateur. »
 
Portrait-robot du français avec son smartphone
 
 
Sur le trajet du matin, le smartphone est avant tout un outil de socialisation…
 
Plus que ses confrères européens ou transatlantiques, le français, pendant son temps de trajet matinal, utilise son smartphone essentiellement pour gérer ses déplacements (23 %), passer des coups de fil (19 %) ou encore envoyer des SMS (19 %). Les réseaux sociaux (15 %) font également partie du quotidien lors du trajet. Le smartphone n’apparait donc pas comme un outil de rupture sociale, bien au contraire. 
 
…mais la musique reste l’utilisation préférée du français
 
L’écoute de la musique reste malgré tout, pendant ce moment de la journée, son activité favorite (29 %), comme la plupart des citoyens dans le monde.
 
Le shopping sur smartphone, activité de plus en plus appréciée 
 
Aujourd’hui, 1/3 des possesseurs de smartphones l’utilisent pour les achats (petits paiements, codes-barres, coupons) ; les personnes actives étant les principales utilisatrices (32 %) suivis des jeunes de 15-24 ans (30 %).
 
En début de soirée, le français délaisse son smartphone
 
Le soir apparait comme un moment propice aux activités sociales et extra-professionnelles,le smartphone est moins utilisé pendant le trajet retour, sauf pour gérer ses déplacements. Après le dîner, seuls 50 % des français possesseurs de smartphone se reconnectent, chiffre beaucoup plus élevé en Suède (68 %) ou aux Etats-Unis (57 %).