Deux franco-israéliens font la révolution du mobile en Israël


L’ex-DG de Free, Michael Boukobza, nommé Golan, cinquième opérateur israëlien fait bouger le marché mobile. Patrick Drahi, le premier actionnaire de Numericable casse lui aussi les prix avec Hot Mobile.

 
Michaël Golan a utilisé les mêmes recettes que celles de Free en lançant Golan Telecom, le cinquième opérateur mobile, après avoir obtenu une licence 3G en juillet dernier. Un autre franco-israélien, Patrick Drahi actionnaire du câblo-opérateur français Numericable, a répliqué aussitôt. Patron de Mirs un opérateur téléphonique et de Hot, un réseau des chaînes TV câblées, il a créé Hot Mobile , un forfait au même prix « cassé » que Golan comprenant des appels locaux ainsi que vers 30 pays, des SMS illimités et un accès à Internet de 3 Go. Pour les Israéliens habitués à payer des factures deux, trois ou même quatre fois plus salées, ces nouvelles offres ont provoqué un choc. Les trois opérateurs « historiques », Cellcom, Partner qui opère sous la marque Orange (sous licence), et Pelephone (Bezeq) ont accusé le coup. Le cinquième opérateur a conquis 30 000 abonnés en 3 semaines.

 
Source : La Tribune