Stéphane Richard prêt à s’allier avec Bouygues et SFR pour la 4G.

Stéphane Richard prêt à s’allier avec Bouygues et SFR pour la 4G.


Nous vous en parlions il y a quelques jours
, il n’est pas impossible que les opérateurs français se rapprochent en ce qui concerne le déploiement des réseaux d’avenir à l’image d’Orange en Espagne ou en Allemagne.

 
En l’occurrence, dans un entretien accordé à L’Express, le patron de France Télécom s’est dit prêt à s’allier à SFR et Bouygues pour le déploiement de la 4G. Stéphane Richard, PDG de France Télécom, a donc évoqué l’idée de s’allier avec SFR ou Bouygues Telecom dans la 4G, afin de réduire les coûts d’investissements même si SFR et Bouygues sont pour l’instant réticents au projet.
« Nous partageons déjà notre réseau avec d’autres opérateurs en Pologne et en Grande-Bretagne et, bientôt, en Roumanie et en Espagne. Nous sommes prêts à le faire en France avec SFR et/ou Bouygues dans la 4G, mais tous deux semblent réticents pour le moment » a-t-il commenté

 
Dans cet entretien, Stéphane Richard est également revenu sur les conséquences de l’arrivée de Free Mobile. Qu’il s’agisse de la fuite des clients ou du prix du marché, la stratégie de France Télécom est revue à la baisse même si aucun licenciement n’est prévu.
« Plus de 2,3 millions de clients nous ont quittés au premier trimestre 2012, dont un tiers pour Free Mobile, soit 800 000 personnes, mais, dans le même temps, nous avons gagné 1,7 million de nouveaux clients. Je ne trouve pas ce succès surprenant quand on regarde, d’une part, le poids de Free dans l’Internet fixe et, d’autre part, ce que l’on a connu dans d’autres pays où nous avons vécu l’arrivée d’un quatrième acteur » a-t-il commenté.

Pour finir, l’entrepreneur a récemment rencontré Tim Cook, le PDG d’Apple en vue d’organiser la commercialisation de l’iPhone.