Face à Free Mobile, Orange et SFR brandissent la valeur du réseau

Face à Free Mobile, Orange et SFR brandissent la valeur du réseau


Ce matin, nous vous faisions part qu’Orange ne baissera pas ses forfaits hormis ceux de Sosh. SFR fait le même choix. Pour justifier ses prix, l’opérateur se range derrière la valeur du réseau : « Soyons clairs, on ne fera pas du zéro euro, pas de deux euros ni de quinze euros pour 3Go de fair-use, car on ne fera pas du low cost à perte. Cela reviendrait à considérer que le réseau a zéro valeur»

 
Au-delà de l’argument réseau, Alice Holzman, Directrice marketing grand public Orange France, a expliqué à Les Numérique dans une interview que les abonnés Orange dépassaient rarement 1Go de Data. Même remarque chez SFR. D’autre part, la directrice marketing d’Orange a aussi expliqué que les coûts en ressources humaines et matérielles s’en trouveraient réduites en appliquant le modèle de Free aux offres classiques de l’opérateur historique : un argument repris par les syndicats d’Orange pour démonter le nouvel entrant.

 
Mais l’argument du réseau suffit-il à justifier les prix ? Orange se réfugie derrière sa qualité de service et ses forfaits de niche avec subventionnement. Le succès de Free Mobile n’est pas prouvé même si l’opérateur a provoqué malgré lui un couac dans le système de portabilité. Depuis le lancement de Free Mobile, le GIE (le système central du Groupement d’intérêt économique dédié à la portabilité) doit gérer 4 à 5 fois plus de demandes de portabilité quotidiennes ce qui provoque des retards.

 
Quoi qu’il en soit, les opérateurs historiques n’ont pas l’intention de changer leur modèle. Ici ou là quelques ristournes sont annoncées (prix des portables…). Pour l’instant, Orange et SFR utilisent leurs offres low cost pour temporiser et restent prudents sur leurs forfaits de référence. Qui sait, Le futur poussera peut-être l’opérateur historique à revoir son positionnement.

 
Source : Les Numériques