Free et SFR inquiets quant à la taxe sur le cuivre imposée à France Télécom.

Free et SFR inquiets quant à la taxe sur le cuivre imposée à France Télécom.
Nous vous rapportions hier que France télécom avait demandé à l’ARCEP de pouvoir augmenter son tarif de location de la boucle locale aux opérateurs alternatifs de 1 euro par mois et par ligne. L’opérateur historique entend ainsi reporter la taxe Ifer (Impôt forfaitaire suer les entreprises de réseau) qui va lui être imputée suite à la suppression de la taxe professionnelle, sur les opérateurs alternatifs. Cette taxe est de 1 euro par mois et par ligne, ce qui coutera au total 384 millions d’euros à France Télécom. Une somme compensée par l’arrêt de la taxe professionnelle selon l’ARCEP.
 
Si France Télécom mettait ses plans à exécution, ce seraient ainsi 88 millions d’euros que Free et SFR (principalement) devraient reverser chaque année à France Télécom. Les Echos ont calculé que cela correspond au coût de l’installation d’environ 9000 prises raccordées en FTTH. Une situation paradoxale puisque d’un coté le gouvernement donne 2 milliards pour le déploiement d’un réseau très haut débit et de l’autre il ponctionne la capacité d’investissement des opérateurs alternatifs.
 
Selon Les Echos, Bercy n’aurait pas vu le coup venir, ce n’était pas l’esprit de la loi sur la suppression de la taxe professionnelle. En attendant, Free et SFR, inquiets par l’éventuelle hausse des tarifs de gros, soutiennent l’opérateur historique contre cette taxe.
 
Source : Les Echos