Freezone S'inscrire

Levée de bouclier contre la loi sur le renseignement : "un risque de débordement vers la police politique"

Depuis quelques semaines est débattue la loi sur le renseignement. Si de nombreux professionnels commencent à se mobiliser pointant de nombreuses failles à ce texte, le grand public n’en connaît pas les dispositions, qui pourtant s’apprêtent à être votées par les parlementaires.

La loi sur le renseignement permet ainsi le blocage et/ou la mise en place d’un système de surveillance, sans juge, sous 24h et via les fournisseurs d’accès à internet des sites faisant l’apologie du terrorisme et des comportements à risque. Pour de nombreuses ONG, ce texte de loi présente de nombreux risques portant atteinte à la démocratie.
 
Pour Pierre Tartakowsky, Président de la Ligue des Droit de l’Homme, "le champ du projet de loi va du terrorisme à la défense nationale en passant par l’encadrement des mouvements de masses, ce qui peut impliquer les associations et les partis. Ça fait beaucoup." Les associations souhaitent ainsi que le motif "prévention des violences collectives de nature à porter gravement atteinte à la paix publique" soit supprimé du texte de loi. En effet, sous ce motif, on pourrait y voir une interdiction des manifestations sous prétexte de risques de nuisance.
 
Même Amnesty International France s’est mobilisé à travers sa présidente Geneviève Garrigos qui estime qu’on "ne peut pas légaliser ce qui est illégal au regard du droit international. La surveillance doit être ciblée, s’appuyer sur des éléments à charge irréfutables, avoir toujours un objectif légitime." Pour Amnesty International France, avec ce texte, la "défense des intérêts diplomatiques français" peuvent se retrouver très éloignés de la "défense des droits humains."
 
Autre motif de blocage et mise sous écoute qui fait scandale : la préservation "des intérêts économiques et scientifiques essentiels" permet de justifier un système de surveillance revenant purement et simplement à "légaliser l’espionnage économique et scientifique" dénonce la Quadrature du Net.
 
Renaissance Numérique pointe de son côté "la mise en place d’algorithmes de détection des comportements suspects" mis en place directement au cœur des réseaux des hébergeurs et opérateurs via des "boites noires." On se croirait dans Minority Report.
 
Reporter Sans Frontière également se mobilise contre le texte pointant du doigt des oublis essentiels (volontaires ?) du texte : "il faut prévoir une exception journalistique. Même la CNIL a observé cette lacune du texte." Pour Reporters Sans Frontières et d’autres associations, certaines professions comme les avocats et journalistes ne devraient pas pouvoir être soumis à un système d’écoute et de renseignement sans l’aval d’un juge.
 
Pour le Syndicat de la Magistrature lui-même ce texte pose problème, y compris concernant le contrôle de ceux qui contrôlent. "Le contrôle de l’action des agents du service du renseignement a été rejeté." Pour Laurence Blisson secrétaire générale, "nos parlementaires sont sur le point d’adopter un texte dont ils ne peuvent mesurer l’efficacité, ni le sens réel sur le plan pratique. C’est extrêmement grâve sur un plan démocratique." Pour la secrétaire générale du syndicat de magistrats, "il y a un risque de débordement vers la police politique."
 
Pour Etienne Drouard, administrateur de Renaissance Numérique, "la différence entre une démocratie et une dictature réside moins dans les techniques de surveillance employées que dans leur contrôle effectif par un organe indépendant." Et à ce niveau là, non seulement les organisations pointent du doigt de sérieux manques mais dénoncent une volonté d’étouffer les fuites.
 
Pour la magistrate, Laurence Blisson le système est complètement verrouillé de l’intérieur de manière à ce que les lanceurs d’alertes soient également placés comme hors-la-loi. Edward Snowden, devenu célèbre pour avoir dénoncé et révélé au grand jour l’affaire des écoutes massives et illégales de la NSA, deviendrait presque un criminel avec ce texte de loi. Pour la Secrétaire Générale du Syndicat Magistrats, "si vous révélez des surveillances illégales, ce serait une infraction pénale. Il y a un risque d’impunité totale pour les agents du renseignement."
 
L’ode à la liberté d’expression totale, conduisant plus d’un million de personnes dans la rue à crier, dessiner, chanter et pleurer des "plus jamais ça" , au lendemain des violences perpétrés contre Charlie Hebdo est bien loin." Du haut de leur petit nuage, les morts que nous pleurions, il y a plus de deux mois, pour leur rendre hommage, n’auraient pas voulu être un prétexte à la restriction de cette liberté d’expression qui les définissait tant. "L’esprit Charlie" s’est transformée en peur profonde. Pour Adrienne Charmet-Alix, coordinatrice des campagnes de la Quadrature du Net, "les gens n’ont pas envie de savoir qu’ils vont être surveillés". Pourvu qu’on les laisse penser qu’ils sont en sécurité...
 
Source : La Tribune
 
 

Publié le 27 mars 2015 à 11h21 par Nicolas Courtin
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (36)
Afficher les 31 premiers commentaires...
Posté le 29 mars 2015 à 15h55

pour moi ce sera une mention spéciale à Inspecteur la bavure. Trop fort la carte de police et la copie d'écran du pseudo de Gillesd

+ 100000000000000^1000000000000000000000000000000000000000000

Tu les as bien descendu les deux trolls.

Bravo aussi à CQFD, OSS17 et Big bisounours brother pour le courage de leurs opinions.


Gillesd
Envoyer message
 
468 points
Posté le 29 mars 2015 à 16h43

Bravo le multi-compte de la part du mec qui défend la loi permettant l'espionnage généralisé et qui en plus doit se planquer derrière plusieurs Ip ou utiliser un VPN...

Bref, faites ce que je dis pas ce que je fais....


Gillesd
Envoyer message
 
468 points
Posté le 29 mars 2015 à 16h45

Et je vois que dès qu'il est contredit/démasqué le Troll monte en puissance. Tu es tellement pathétique et risible :)

Posté le 04 avril 2015 à 19h23
Gillesd a écrit
Bravo le multi-compte de la part du mec qui défend la loi permettant l'espionnage généralisé et qui en plus doit se planquer derrière plusieurs Ip ou utiliser un VPN... Bref, faites ce que je dis pas ce que je fais....

Ben t'as du forcer sur l'apéro parce que certains comptes existes :

http://www.freezone.fr/cqfd

http://www.freezone.fr/oss117

....

T'es trop fort comme mange merde. T'es le premier à dire qu'il faut avoir des couilles et le courage de ses opinions mais t'es le premier à ne pas donner ton âge réel (95 ans affiché dans ton profile tu te fout vraiement de la gueule de tout le monde). T'as vraiement rien dans le pantalon.

Enfin un gouvernement et un président qui ont des coui****. Ce sont bien les premiers à écrire par la loi ce que les autres ont fait en toute impunité depuis 1995.

Il faut des lois pour que des juges puissent s'en saisir. Il faut arréter la parano et de faire croire que cette loi permettra à l'Etat de faire tout et n'importe quoi. Ca visiblement tu as l'air de ne pas vouloir le comprendre. Il a y a bon nombre de gardes fous. De tout facon, les services de renseignement devront saisir la justice et rendre des comptes.

La France c'est pas les USA et on a pas de gantanamo. Les services de renseignement ne peuvent pas faire ce qu'il veulent et il n'ont surtout pas la capacité de tout analyser. Rassures toi ce n'est pas l'Etat qui te greffera une caméra dans ton troudebal. T'as infiniment plus de chance de te faire espionner par tes voisins  et leurs caméra ip ou par ton téléphone portable que par les services de renseignement.

Je sors de ma réserve et poste exceptionnellement, surtout quand je lis des conneries comme celles que tu dis. Si tu penses que je suis une des gonzes qui t'ont expliqué le contenu de la loi, perdu! Tu vas dire que je n'assume pas mes paroles et mes actes, hé bien moi j'assume complement. Tout comme j'assume le fait d'utiliser des VPN et anonymiser mon IP, ca me permet de botter le cul à des gros cons comme toi et surtout ca me permet de rester discret dans mes activités sur la toile et te pourrir les terminaux des idiots dans ton genre. Et non je ne suis pas un facho, je me qualifierai même plutot d'anarcho et proche de l'idéologie des Anony mous.

N'oublies pas de débrancher ta webcam l'ancien !

Posté le 04 avril 2015 à 19h43
Gillesd a écrit
Et je vois que dès qu'il est contredit/démasqué le Troll monte en puissance. Tu es tellement pathétique et risible :)

En fait c'est toi le troll.  Dis donc, on ne t'as pas vu intervenir sur la discussion suivante :

http://www.universfreebox.com/article/29785/Plus-qu-une-dizaine-de-jours-pour-agir-contre-la-surveillance-generalisee

T'as plus rien à dire ou tu as encore mal au cul à force de te prendre des coups dessus ?

Posté le 05 avril 2015 à 00h09
Gillesd a écrit
Et je vois que dès qu'il est contredit/démasqué le Troll monte en puissance. Tu es tellement pathétique et risible :)

C'est toi le débile qui est pathétique et risible.

INSERER UN COMMENTAIRE

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par e-mail.
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Quel prochain pays souhaitez-vous que Free Mobile intègre dans son Pass Destination :