Fibre et 5G : Free veut devenir “l’opérateur alternatif de référence sur les réseaux de dernière génération”, et accélère le déploiement

Fibre et 5G : Free veut devenir “l’opérateur alternatif de référence sur les réseaux de dernière génération”, et accélère le déploiement

A fond la fibre ! … et la 5G.

A l’occasion de la présentation de ses résultats anticipés, Free a fait le point sur le déploiement de ses réseau fixe et mobile au 30 juin. Iliad annonce ainsi vouloir “devenir l’opérateur alternatif de référence sur les réseaux de dernière génération”. Et pour y parvenir il accélère ses investissements en France qui se sont élevés à 771 millions d’euros au 1er semestre 2021, en hausse de 24,0% par rapport au 1″ semestre 2020 .

Un record de reccordement

Le nombre de prises raccordables à augmenté de 5,9 millions sur 12 mois, à 22,7 millions de prises à fin juin 2021. Les offres commerciales de Free en fibre sont désormais disponibles sur près de 10 700 communes (8 200 communes à fin 2020). À fin juin 2021, le parc d’abonnés FTTH progresse de 50 % sur 12 mois, et dépasse les 3,3 millions abonnés au 30 juin 2021. La progression sur 12 mois de 1,1 million d’abonnés étant le nouveau record en termes de raccordements .

Free, toujours leader sur la 5G

Concernant le mobile, près de 4 000 sites 4G nouvellement équipés des fréquences 700MHZ au cours des 12 derniers mois, améliorant nettement la qualité de l’expérience pour les abonnés, “Une tendance reconnue par un nombre grandissant d’enquêtes externes et qui devrait continuer avec l’obtention de fréquences supplémentaires au 3ème trimestre” a indiqué Iliad.

Free poursuit également à un rythme élevé ses déploiements 5G et consolide sa position de plus grand réseau 5G de France. A fin juin 2021, Free était l’opérateur leader en termes de nombres de sites 5G (toutes fréquences confondues) en métropole avec près de 17 000 sites autorisés (dont près de 2 500 en 3,5 GHz) et plus de 10 200 sites ouverts