Bouygues Telecom : un prêt de 350 millions d’euros pour déployer sa 5G et un nouveau partenariat

Bouygues Telecom : un prêt de 350 millions d’euros pour déployer sa 5G et un nouveau partenariat

C’est une première pour l’opérateur. La BEI lui octroie un prêt de 350 millions d’euros pour soutenir le déploiement de sa 5G dans l’hexagone.

En retard pour le moment sur Orange et Free en matière de déploiement de la bande coeur de la 5G (3,5 GHz), Bouygues Telecom a annoncé le 6 mai avoir signé avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) un accord de financement de 350 millions d’euros. “Ce financement permettra à Bouygues Telecom de poursuivre le déploiement de ses réseaux Mobile notamment 5G sur l’ensemble du territoire, y compris dans les zones rurales, et d’atteindre les objectifs ambitieux qu’il s’est fixé”, précise l’opérateur. Ce partenariat est le premier entre la banque de financement des infrastructures de l’UE et Bouygues Telecom. De leur côté, Orange et Free y ont déjà eu recours.

Dans le détail, ce prêt devrait aider l’opérateur de Martin Bouygues à atteindre son objectif de 28 000 sites en 2023 et environ 35 000 en 2026 mais aussi de lui permettre de multiplier par 4 la capacité de son réseau radio mobile d’ici 5 ans.

Pour rappel, le nouveau plan Ambition 2026 de Bouygues Telecom prévoit d’investir 1,5 milliard d’euros par an et d’accélérer sa croissance afin de devenir “le premier opérateur mobile alternatif en France”, mais aussi un “acteur majeur de la fibre et augmenter significativement ses parts de marché dans le fixe”. Pas une mince affaire face aux cadors Orange et Free.