Fibre optique : un critère de choix de plus en plus important pour acheter un logement

Fibre optique : un critère de choix de plus en plus important pour acheter un logement

D’après une étude réalisée par le groupe SeLoger, plus de la moitié des Français font attention à l’avancée du déploiement de la fibre optique avant d’acheter un nouveau logement.

Il y a la fibre ?”, une question de plus en plus posée aux agents immobiliers. D’après une étude réalisée par le groupe SeLoger et relayée par Capital auprès de 2402 futurs acheteurs de biens immobiliers, 54 % des acheteurs prêtent une attention particulière au fait de s’installer dans une commune où la fibre optique est déployée. 

Les futurs acheteurs s’intéressent de plus en plus aux “petites” communes de moins de 20000 habitants et préfèrent être assurés d’avoir accès à la fibre optique dès leur installation, ou peu de temps après leur achat.

La réglementation est d’ailleurs en faveur du déploiement du très haut débit fixe. En effet, d’après un décret entré en vigueur en 2017, il est par exemple obligatoire de raccorder un immeuble en fibre optique « dans le cadre de travaux sur des bâtiments d’habitation collectifs ou des bâtiments accueillant des locaux professionnels ». Par ailleurs, les maisons, immeubles individuels et lotissement dont le permis de construire a été délivré après le 1er juillet 2016 sont tenus d’être pré-raccordés à la fibre optique pour faciliter la tâche aux opérateurs.

Au début de l’année 2020, 24,2 millions de prises étaient raccordables à la fibre optique d’après Infranum. Il reste encore du travail, notamment sur les Réseaux d’Initiative Publiques dans lesquels 12 millions de prises étaient encore à déployer. Mais l’avancée continue, toujours avec l’objectif d’atteindre le 100% fibre d’ici 2025, fixé par le gouvernement. Si le déploiement ne se fait pas toujours sans mal, le rythme des opérateurs a récemment été salué par la présidente de l’Arcep Laure de La Raudière. Reste en revanche à régler plusieurs problèmes, comme les raccordements finaux de piètre qualité et la complétude notamment en zones très denses.

A titre d’exemple, à la fin de l’année 2020, 22.9 millions de foyers français étaient éligibles à une offre fibre d’Orange et 19.9 millions de prises raccordables étaient comptabilisées chez Free.