Free Mobile récupère de nouvelles fréquences, qui lui permettent d’améliorer son réseau

Free Mobile récupère de nouvelles fréquences, qui lui permettent d’améliorer son réseau

Un rééquilibrage qui permet à Free d’obtenir de nouvelles fréquences.

Suite à la décision de l’ARCEP de 2018, de réattribuer de façon plus équitables les fréquences 900 MHz, Free bénéficie depuis jeudi dernier d’une plus grande largeur de bande. L’opérateur bénéficie désormais de 7,6 MHz dans la bande 900 MHz, contre 5 MHz auparavant. A partir de décembre 2024, Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR seront chacun titulaire de 8,7 MHz duplex.

Ces fréquences basses, qui pénètrent bien les bâtiments, sont utilisées par Free (et les autres opérateurs) pour faire de la 3G. Au dernier pointage de l’ANFR, l’opérateur de Xavier Niel avait déployé près de 20 000 antennes 900 MHz. Avec ces fréquences supplémentaires, Free va pouvoir accueillir plus d’abonnés ou offrir du débit supplémentaire à ceux déjà existants, même si cela restera minime.