Free Mobile : installation sous haute tension pour une antenne-relais

Free Mobile : installation sous haute tension pour une antenne-relais

Une antenne-relais Free a bien été installée malgré les riverains opposés au projet, mais des précautions ont été prises. Les forces de l’ordre étaient sur place.

En 2018, le maire de Peri, un village de Corse-du-Sud, a dit oui à l’installation d’une antenne-relais par Free. Mais c’était sans compter des riverains récalcitrants, disant vouloir préserver les lieux jugés patrimoniaux et sacrés. “Dominée par une croix séculaire, la colline abrite en effet des vestiges enterrés d’une chapelle romane et surplombe le cimetière de la commune”, explique Corse Matin.

Les gendarmes sur place dès 7h00 du matin

Deux ans plus tard, les travaux pour l’équipement 4G de l’opérateur ont démarré sur la colline de San Larenzu Vecchiu, lieu retenu. Des précautions ont toutefois été prises, avec la mise en place d’un dispositif de gendarmerie. Il s’agissait notamment d’empêcher une poignée de militants d’accéder au site. Les forces de l’ordre sont donc arrivées vers 7h00 du matin pour la mise en place d’un périmètre de sécurité. L’hélicoptère transportant le pylône est arrivé aux alentours de 10h00.


Crédit Photo : Corse

Sur place, les tensions étaient palpables. Un agent technique ayant été qualifié par les membres du collectif de “collabo”. À également été entendu : “Toi, en quarante, on sait de quel côté tu aurais été”. De son côté, le collectif Pà u Cumunu i Peri dément être apposé à l’antenne. “Nous n’avons jamais été opposés à cette antenne, mais nous voulons conserver ce site intact”, explique Jérôme Bisgambiglia. “C’est un site emblématique du village, ça va tout défigurer. Il y a de la tristesse pour le village, de la colère”, peste-t-il. Et d’ajouter, concernant la suite : “On ne sait pas sous quelle forme, mais on va continuer”.

Un pylône plus petit et végétalisé pour préserver le site

Free s’est dit “soucieux de la préservation du site”. “Nous déployons nos meilleurs efforts pour intégrer au mieux notre antenne sur ce site”, a-t-il indiqué. Afin de se fondre dans le paysage, le pylône mesurera 13,5 mètres et sera végétalisé. Le but étant qu’il ressemble autant que possible à un arbre. Les travaux doivent durer plusieurs jours, avec la mise en place d’un dispositif de surveillance.

Sources : Corse Matin et France 3