Les foyers français ont faim de fibre optique, la barre des 10 millions d’abonnés est franchie

Les foyers français ont faim de fibre optique, la barre des 10 millions d’abonnés est franchie

L’Arcep dévoile les résultats de son suivi du marché des services fixes à haut et très haut débit au quatrième trimestre. Bilan, le fibre continue de se démocratiser à un rythme effréné.

A fond la fibre. En 2020, la progression est notable, 3,3 millions d’accès supplémentaires au FTTH ont été enregistrés, révèle le régulateur. En conséquence, le nombre d’abonnements s’élève désormais à 10,4 millions. Cette technologie représente aujourd’hui 70% du nombre total d’accès au très haut débit.

Au cours du quatrième trimestre 2020, 1,1 million de Français sont ainsi passés à la fibre. En revanche et c’est logique, l’ADSL perd du terrain. “La dynamique de croissance du nombre d’abonnements à très haut débit s’accompagne d’une baisse plus rapide du sur le xDSL (-2,5 millions durant l’année 2020 contre -1,7 million un an auparavant). Ces derniers restent encore majoritaires en cette fin d’année 2020, avec presque 16 millions d’abonnements”, indique l’Arcep.

Côté déploiement, le régulateur note une croissance inégalée des opérateurs au cours du quatrième trimestre 2020, avec 1,9 millions de lignes FttH déployées, soit environ 16% de plus que sur la même période de l’année précédente. En 2020, plus de 5,8 millions de lignes ont été déployées malgré la situation sanitaire, soit 19% de plus qu’en 2019. 

Au 30 décembre 2020, 24,2 millions de locaux étaient éligibles à la fibre. Le déploiement est plus intense dans les zones AMII avec 1,1 million de locaux rendus éligibles au cours de l’exercice, un record. Accélération aussi sur les réseaux d’initiative publique où 500 000 locaux supplémentaires sont désormais .raccordables. Seul bémol, “la tendance observée au niveau national ne se traduit toujours pas dans les zones très denses où le rythme insuffisant constaté ces derniers trimestres perdure”, tempère le régulateur.