Google annonce plus de 5 milliards de liens pirates à déréférencer

Google annonce plus de 5 milliards de liens pirates à déréférencer

Les atteintes au droit d’auteur vont bon train sur le net, Google annonce le franchissement d’un cap symbolique concernant les demandes de suppression d’URL pirates.

Plus de 5 milliards de liens pirates à supprimer de son moteur de recherche. Dans son dernier rapport de transparence, Google fait le bilan du nombre de demandes cumulées depuis la création de son outil de signalement pour les liens enfreignant le droit d’auteur. Au total, plus de 241 000 titulaires de droits d’auteur ont signalé plus de 3,1 millions de domaines uniques.

La tendance semble être au beau fixe, puisque le cap des 3 milliards de demandes de déréférencement a été atteint en fin d’année 2017 et celui des 4 milliards début 2019. Soit près d’un milliard de demande. Ces demandes concernent majoritairement des liens de partage en “Direct Download” sur des plateformes bien connues des pirates, comme rapidgator.net, mp3toys.xyz ou 4shared.com, qui sont les plus connues. Viennent ensuite des liens provenant de chomikuj.pl, uploaded.net et unblocksites.co. Le piratage a la vie dure.