Freebox Pop et mini 4K : découvrez TikTok, la célèbre application de partage de vidéo récemment arrivée sur Android TV

Freebox Pop et mini 4K : découvrez TikTok, la célèbre application de partage de vidéo récemment arrivée sur Android TV

L’application TikTok débarque sur les players Freebox Pop et mini 4K. Petit tour de l’interface, des fonctionnalités et des contenus.

TikTok, une plate-forme de partage de vidéo très populaire revendiquant 800 millions d’utilisateurs, dont 11 millions en France, est récemment arrivée sur les dispositifs sous Android TV. Ses adeptes peuvent ainsi la retrouver directement sur leur téléviseur.

Proposant des vidéos personnelles au format court (musique/danse, humour, pédagogie, tutos cuisine, bricolage, etc.), l’application se retrouve d’ailleurs disponible sur les players Freebox Pop et mini 4K tournant sous environnement Android TV. Univers Freebox vous propose aujourd’hui de découvrir son interface et ses fonctionnalités.

Télécharger l’application sur le Play Store

Il faut commencer par se rendre dans le Play Store, la boutique d’applications de l’écosystème Android. Gratuite, l’application pèse quelques dizaines de Mo.

Avec ou sans connexion

Au premier démarrage, l’application laisse de choix entre une utilisation en mode visiteur (sans connexion avec un compte) et une utilisation en mode utilisateur (avec connexion).

Dans le second cas, la connexion s’établit depuis le site Internet avec un code à saisir ou depuis l’application mobile en scannant un code QR Code.

La connexion depuis le mobile, que nous avons privilégiée, se fait très rapidement très simplement. Il suffit d’aller dans la section “Découvrir”, de tapoter sur l’icône en haut à droite dans la barre de recherche et de scanner le QR Code à l’aide du capteur photo du smartphone. Une fenêtre demandera alors de confirmer la connexion. C’est tout.

 

L’interface principale avec ses recommandations et catégories

Au lancement de l’application, l’utilisateur atterrit dans le flux “Pour toi”, un flux dont les recommandations s’affineront au fil des heures d’utilisation et des “j’aime”.

Pour aider à la prise en main, une petite fenêtre indique la manière de passer à la vidéo suivante, en appuyant sur la flèche droite de la télécommande Freebox. Bien vu. Quant à la lecture ou mise en pause de la vidéo, elle se fera à l’aide du bouton au milieu de la croix multidirectionnelle.

En appuyant une fois sur la flèche du haut, le bouton de profil apparaît en haut à droite. De là, on pourra accéder aux vidéos déjà aimées, au paramétrage de la langue de l’application ou encore aux liens d’informations et adresses de contact.

En appuyant sur la flèche du bas, une barre de boutons donne accès au profil de l’auteur de la vidéo (pour s’abonner, retrouver d’autres vidéos du même auteur, signaler ou bloquer), au bouton “j’aime” et à la section commentaires (qui s’affiche sous la barre d’une barre latérale à droite). Un quatrième bouton illustré par trois petits points ouvre un menu donnant accès au signalement des contenus, à un bouton pas intéressé (sorte de dislike) et à la mise en boucle de la vidéo (pourquoi pas…).

Pour revenir aux commentaires, seule la lecture est possible. Il faudra par conséquent se rendre dans l’application mobile pour en publier.

Concernant la section “Signaler”, elle est assez étoffée au niveau des motifs : informations trompeuses, fraudes et escroqueries, cruauté envers les animaux, discours haineux, pornographie et nudité, violation de la propriété intellectuelle, etc. 

En appuyant deux fois vers le bas, on atterrit cette fois-ci dans les sections thématiques. De quoi s’orienter vers les contenus des profils auxquels on est déjà abonné ou chercher des contenus en rapport avec quelques-unes des thématiques disponibles (sport, art, voyage, éducation, cuisine et fitness/santé). 

 


VERDICT

L’interface est claire et intuitive. Les contenus sont au rendez-vous, assez variés en tout cas pour que chacun puisse y trouver son compte (à condition bien évidemment d’adhérer au concept). Seul hic : durant notre test, seules les vidéos du flux “Pour toi” fonctionnaient sans problème. Celles des sections thématiques restaient en revanche figées, impossibles à lire malgré plusieurs redémarrages de l’application et du player lui-même.