Résultat sondage : le changement de smartphone est décisif pour passer à la 5G chez Free Mobile

Résultat sondage : le changement de smartphone est décisif pour passer à la 5G chez Free Mobile

Allez-vous passer à la 5G en 2021 ? Pour la majorité des participants à notre sondage, la réponse est non.

La nouvelle génération de téléphonie mobile ne vous a pas encore convaincu. Depuis le lancement des offres 5G de Free Mobile, chacun des opérateurs propose ses abonnements compatibles. Nous avons alors demandé aux abonnés Free Mobile s’ils souhaitaient passer à la 5G cette année, et pour 59% des interrogés, rien ne presse.

En effet, parmi les 4743 réponses obtenues, vous êtes 29% à considérer que la 5G ne vaut pas un changement de smartphone pour un modèle compatible. L’adoption (ou non) de la 5G est donc très liée au terminal, et pourrait s’accélérer avec sa démocratisation sur des smartphones d’entrée de gamme, comme le récent Redmi Note 9T.

25% des sondés considèrent pour leur part ne pas encore avoir l’usage de cette nouvelle génération de téléphonie mobile. En effet, pour rappel, la 5G actuellement déployée utilise un coeur de réseau 4G et ne permet pas encore d’atteindre les débits et la latence promis par cette nouvelle technologie, peu importe la fréquence utilisée. Ainsi, très peu d’usages sont développés pour le grand public pour l’instant. A noter cependant que SFR et Bouygues proposent des options à leurs abonnés, notamment de Cloud Gaming exploitant la nouvelle génération de téléphonie mobile. Reste à voir si ces usages de niche sont assez attractifs pour les consommateurs.

Les débits de la 5G, encore jugés trop faibles, ne sont rédhibitoires que pour 5% des interrogés. Il faut dire que le manque de visibilité sur les débits atteignables et les conditions à remplir pour les atteindre ne permettent pas encore de juger des performances du réseau. Il faudra attendre les premiers baromètres de réseau mobile pour savoir si la 5G est à la hauteur des attentes des consommateurs.

Cependant, 41% des participants sont séduits par la 5G. Certains ont déjà opté pour la nouvelle génération de téléphonie mobile, soit 15% de nos 4 743 participants. D’autres attendent d’une part le renouvellement de leur smartphone (19% des sondés) ou la couverture de leur commune (7%). Si Free a pris de l’avance sur la couverture avec plus de 40% de la population couverte, il est encore trop tôt pour voir le rythme à laquelle la 5G est déployée en France. Difficile alors de savoir quand sa commune sera couverte, ce qui peut empêcher de sauter le pas.