Altice cède l’intégralité des pylônes de SFR au géant Cellnex, ce qui pourrait profiter aux réseaux de Free et Bouygues Télécom

Altice cède l’intégralité des pylônes de SFR au géant Cellnex, ce qui pourrait profiter aux réseaux de Free et Bouygues Télécom

Altice vend tous ses pylônes afin se désendetter.

 

Altice France a annoncé ce soir avoir conclu un accord d’exclusivité pour vendre sa participation de 50,01% dans Hivory à l’opérateur d’infrastructure Cellnex pour un montant qui valorise Hivory à 5,2 milliards d’euros. Concrètement, Altice a donc cédé l’intégralité des pylônes de SFR. En effet, Hivory est la société qui gère les plus de 10 000 pylônes de l’opérateur au carré rouge. Lors de sa création, Altice conservait 50,01 de la société et donc la gestion de ses pylônes, et KKR, un puissant fonds d’investissement, disposait de 49,99%. 

 

Cellnex, le principal opérateur d’infrastructures de télécommunications sans fil d’Europe s’était déjà emparé d’une partie des pylône d’Iliad/Free. En mai 2019, il acquérait 70% d’Iliad TowerCo en France soit 5700 sites et de 100 % de la société de gestion d’infrastructures mobiles de télécommunications d’Iliad en Italie, soit 2 200 sites. En octobre Iliad signait encore accord qui prévoit notamment la cession de 60% de la société qui aura vocation à gérer près de 7.000 sites mobiles de l’opérateur polonais Play que le Groupe de Xavier Niel a racheté en 2020

 

Tobias Martinez, le directeur général de Cellnex a expliqué dans le Figaro à l’occasion du rachat d’Hivory, que cela va permettre l’accélération de la couverture mobile en France : “Nous travaillerons en France avec trois des grands opérateurs de téléphonie mobile (SFR, Bouygues Telecom, Free, NDLR), favorisant ainsi le partage d’infrastructures (…), ce qui contribuera d’une part à l’atteinte des objectifs des acteurs du secteur concernant la couverture numérique du territoire avec l’élimination des zones blanches et, d’autre part, à l’extension efficace et fluide de la 5G”.