Lancement des nouvelles cartes de couverture mobile d’Orange, Free, SFR et Bouygues désormais fiables à 98%

Lancement des nouvelles cartes de couverture mobile d’Orange, Free, SFR et Bouygues désormais fiables à 98%

L’Arcep publie aujourd’hui les premières cartes de couverture 2G, 3G et 4G des opérateurs avec une fiabilité moyenne exigée de 98%.

Face au décalage prégnant avec la réalité du terrain, l’Arcep a contraint en mars dernier Orange, Free, Bouygues Telecom et SFR à fournir des cartes de couverture mobile plus fiables à hauteur de 98% contre 95% jusqu’à présent, dès le troisième trimestre 2020. Sans prendre de retard, le régulateur publie aujourd’hui les premières cartes transmises par les opérateurs avec cette fiabilité renforcée : “les telcos ont adapté les méthodes de production de leurs cartes en vue de respecter ce seuil, avec comme conséquence une couverture parfois rétractée par rapport à leurs précédentes publications. Naturellement, celle-ci aussi pu être compensée par de nouveaux déploiements.”

Pour retrouver ses dites cartes de couverture 2G, 3G et 4G, il suffit de se rendre sur le site « Mon réseau mobile  » du régulateur. Ces dernières, réalisées par Orange, Free, SFR et Bouygues eux-mêmes, sont issues d’une modélisation qui tient compte de l’emplacement des antennes, leur puissance d’émission, ou encore la présence d’éléments géographiques.

L’Arcep en vérifie la fiabilité grâce à des enquêtes terrain (environ 2 millions de mesures ont été réalisées en 2018). Le taux de fiabilité d’une carte correspond au taux de succès d’un test donné effectué dans les zones que les opérateurs déclarent couvrir. Une première enquête terrain est actuellement en cours en métropole et ce jusqu’en mars 2021 : “les premiers résultats provisoires montrent que les opérateurs ont réalisé des efforts manifestes sans toutefois arriver à tenir encore parfaitement l’exigence de 98%”, note pour le moment l’Arcep. 

L’objectif est clair, réduire au maximum le décalage entre ces représentations imparfaites et la réalité perçue sur le terrain. De nombreux utilisateurs, associations de consommateurs et élus locaux ont amené le régulateur à se rendre à l’évidence , les cartes de couverture mobile de son site “Mon réseau mobile” ont trop longtemps laissé à désirer en matière de fiabilité et ce depuis sa création. Il est ainsi nécessaire de corriger le tir pour “la bonne information des consommateurs ou pour éclairer les responsables de l’aménagement numérique du territoire – notamment dès lors qu’il s’agit de choisir les zones candidates au dispositif de couverture ciblée”.

Une autre nouveauté 

A l’occasion de la mise à jour de “Mon réseau mobile” avec l’intégration des données actualisées, l’Arcep propose désormais dans son outil une représentation cartographique, en plus de l’open data, des résultats en zone d’habitation. Il est aussi possible de visualiser les résultats selon sa propre expérience : en zone rurale, en zone dense, à l’intérieur des bâtiments, en mobilité etc.