OneWeb, concurrent de Starlink renaît de ses cendres et s’apprête à envoyer des satellites haut débit en orbite

OneWeb, concurrent de Starlink renaît de ses cendres et s’apprête à envoyer des satellites haut débit en orbite

OneWeb souhaite se développer et proposer des services à l’échelle mondiale en 2022.

One Web vient d’être racheté par le gouvernement britannique et Barthi Global, le géant de la communication en Inde. Ce dernier a investi pas moins de 1 milliard de nouveaux fonds propre dans OneWeb afin de relancer l’entreprise qui avait annoncé un dépôt de bilan en mars de cette année.

L’objectif et d’offrir des services de connectivité à large bande, grâce à une constellation composée de 650 satellites LEO. Le processus de restructuration comporte la nomination du nouveau PDG de OneWeb, Neil Masterson ancien co-dirigeant de l’exploitation chez Thomson Reuters. “Je suis impatient d’aider l’équipe OneWeb à concrétiser et à commercialiser sa vision de fournir un accès Internet à travers le monde. OneWeb a un objectif social fort d’améliorer l’accès du monde à l’information, que je partage. Il a un grand talent, une opportunité commerciale convaincante et est soutenu par des propriétaires et des investisseurs engagés et compétents.” Indique-t-il dans le communiqué officiel.

Un lancement en orbite de 36 satellites est déjà prévu pour le 17 décembre prochain. Arianespace effectuera le lancement depuis le Vostochny Cosmodrome qui se situe au sud-est de la Sibérie. Les satellites ont été envoyés de Floride à Vostochny et sont actuellement en préparation pour le lancement. Ces 36 satellites viendront rejoindre les 74 appareils déjà en orbite. D’autres lancements devraient intervenir entre 2021 et 2022.

En conséquence des investissements des nouveaux actionnaires, l’alliance avec Airbus en Floride, aux États-Unis est de nouveau d’actualité et les lignes de production doubles fonctionnent à nouveau.

OneWeb espère pouvoir commencer a proposer une première offre de connexion fin 2021 au Royaume-Uni et la région arctique. Puis à terme OneWeb espère s’étendre de façon mondiale. Mais la concurrence fait rage, la constellation Starlink de Elon Musk propose déjà depuis peu un abonnement à son réseau Internet satellitaire aux États-Unis. Ainsi que “Kuiper” le projet spatial d’Amazon qui espère mettre en orbite 3 236 satellites en orbite en investissant 10 milliards de dollars.

Source : OneWeb