Free a bien installé son antenne-relais, mais ne peut toujours pas l’activer

Free a bien installé son antenne-relais, mais ne peut toujours pas l’activer

Malgré l’opposition d’une municipalité, Free a obtenu le feu vert pour installer son antenne-relais de téléphonie mobile. Seul hic : l’aventure judiciaire n’est pas terminée et l’opérateur ne peut toujours pas activer son équipement.

En avril 2018, Free avait fait une demande pour l’implantation d’une antenne-relais rue Jean-Moulin, à Orléans, dans le Loiret. Face au refus de la commune, l’opérateur de Xavier Niel s’était alors tourné vers la justice et avait obtenu gain de cause. La mairie avait ainsi fini par lui délivrer un permis de construire.

Aujourd’hui installée sur un pylône de 36 mètres de haut, l’antenne-relais de Free n’est pourtant toujours pas active. En effet, les riverains opposés à l’installation n’ayant pas dit leur dernier mot et le feuilleton judiciaire se poursuivant, un verdict est attendu en décembre 2020. D’ici là, l’opérateur ne peut pas mettre en service son équipement.

Regroupés au sein d’un collectif, les opposants évoquent notamment l’exposition aux ondes pouvant poser problème à plusieurs riverains dont Philippe Laval, voisin du pylône et atteint d’une sclérose en plaques, mais aussi l’atteinte à l’esthétisme du paysage alors qu’un plan local d’urbanisme strict les empêche de peindre murs et fenêtres comme bon leur semble. C’est d’ailleurs l’aspect sanitaire qui a permis aux opposants d’obtenir, en mai 2020 et par décision judiciaire, l’interdiction de mise en service de l’antenne.

Source : La République du Centre