Test du Samsung Galaxy Note20 Ultra 5G disponible chez Free Mobile : il a tout pour lui, et ça se sent dans la main

Test du Samsung Galaxy Note20 Ultra 5G disponible chez Free Mobile : il a tout pour lui, et ça se sent dans la main

 

En août dernier, Samsung a renouvelé sa famille de smartphones Galaxy Note, caractérisée par son écran XXL et son stylet. Univers Freebox vous propose aujourd’hui le test du modèle Galaxy Note20 Ultra 5G disponible dans la boutique de Free Mobile.

Avant de passer au test, voici les caractéristiques du Samsung Galaxy Note20 Ultra 5G, qui s’affiche 1 309 euros et dont un exemplaire nous a été prêté par la marque :


Fiche technique du Samsung Galaxy Note20 Ultra 5G : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,73 GHz (chipset Exynos 990)

-   Mémoire vive : 12 Go en LPDDR5


-   Écran : dalle AMOLED 6,9 pouces
avec une définition QHD+ (3 088 x 1 440 pixels) et un rafraîchissement en 120 Hz

-   Audio : son stéréo

-   Stockage : 256 Go en UFS 3.1 extensible par MicroSD (slot hybride)


-   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche supérieure

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B13/B17/B18/
B19/B20/B25/B26/B28/B32/B38/B39/B40/B41/B6

-   Compatibilité 5G : oui


-   Triple capteur photo au dos (organisation en ligne) : 108 + 12 + 12 Mégapixels

-   Capteur photo avant (dans un poinçon centré) : 10 Mégapixels


-   Prise casque 3,5 millimètres : non

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11a/b/g/n/ac/ax

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   NFC : oui


-   Batterie : 4 500 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 25 Watts (bloc inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : oui

-   Recharge sans-fil inversée : oui


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface One UI 2.5


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : septembre 2020


Un smartphone XXL qui a la classe

D’emblée, la finition haut de gamme du Galaxy Note20 Ultra 5G flatte la rétine. C’est un bel appareil. Osons même le jeu de mots, en disant qu’il est “stylé”.

Il aurait d’ailleurs pu l’être un peu plus sans cette protubérance au dos qui a provoqué quelques grimaces au sein de la rédaction et même à des personnes de notre entourage.

“Faut vraiment qu’ils arrêtent avec ça”, a-t-on pu entendre. En fait, ce n’est pas notre ami qui est critiqué, mais plutôt cette tendance des smartphones ultra fins dont le design se retrouve finalement gâché par un bloc photo toujours plus gros. À bons entendeurs…

En main, le Galaxy Note20 Ultra 5G offre une bonne préhension avec son design fin, ses bordures latérales arrondies et son poids bien réparti. Mieux vaut par contre éviter de le mettre entre des paluches maladroites, pas sans coque de protection en tout cas. Il a tendance à glisser.

En poche, le smartphone n’est pas extrêmement épais ou lourd, mais a bien du mal à se faire oublier du fait des dimensions (écran de 6,9 pouces, rappelons-le). Ce n’est pas le meilleur compagnon lors d’un footing, avec la sensation d’avoir une bonne plaque contre la cuisse.

Un écran 120 Hz et un son stéréo

Côté écran, le Galaxy Note20 Ultra 5G coche toutes les cases : dalle AMOLED, définition QHD+, rafraîchissement 120 Hz et poinçon discret. C’est un plaisir pour tous les usages, que ce soit le surf et les réseaux sociaux ou le vidéo et le jeu. Couleurs, définition et rafraîchissement peuvent d’ailleurs être ajustés dans les paramètres.

 

Au niveau du son, c’est parfait, à l’échelle d’un smartphone (ou d’une petite tablette, étant donné le gabarit). On a du stéréo et assez de puissance pour avoir une petite enceinte d’appoint. Même à fond même, le son n’agresse pas les oreilles.

Toujours au chapitre du son, pas de mini-jack. Il faudra passer par le Bluetooth ou l’USB-C. D’ailleurs, le smartphone s’accompagne d’écouteurs USB-C signés AKG offrant un son de très bonne facture. Le son est clair et les basses bien présentes. Cela dit, ce n’est pas un luxe, sachant qu’on parle d’un accessoire accompagnant un smartphone à 1 300 euros.

De quoi s’amuser en photo

Le Galaxy Note20 Ultra 5G se contente de quatre capteurs photo (3 à l’arrière et 1 à l’avant), mais de quatre capteurs réellement utiles (pas de capteurs accessoires servant juste à gonfler la fiche technique). Dans les faits, cela se traduit par des clichés de bonne facture dans les usages les plus courants. 

Ci-dessous, un exemple de photo en extérieur, en partant du mode ultra grand-angle jusqu’au zoom 50x :

Une autre photo de jour, puis sa version ultra grand-angle :

Deux photos avec du flou d’arrière-plan :

Deux photos avec leurs versions corrigées par le mode (la seconde dans une pièce quasiment dans le noir) :

Un selfie, puis sa version ultra grand-angle :

Un selfie avec du flou d’arrière-plan (détourer les cheveux n’a pas été trop compliqué) :

 

Dual-SIM, B28 et 5G

Le Galaxy Note20 Ultra 5G est, comme son nom l’indique, compatible 5G. Il est également compatible avec la 4G 700 MHz chère à l’opérateur de Xavier Niel. Dommage qu’il faille choisir entre gestion dual-SIM et extension mémoire, en raison d’un slot hybride Nano-SIM/MicroSD. Maintenant, avec 256 Go de stockage, il y a a priori de quoi faire.

Ci-dessous, des débits en extérieur :

 

Puis des débits en intérieur :

 

Une expérience ultra fluide

Au quotidien, le Galaxy Note20 Ultra 5G offre une expérience ultra fluide. Pas un ralentissement à signaler. C’est une bête de course, y compris au moment de lancer et faire tourner les jeux avec les options graphiques à fond. 

Pour les amateurs de benchmarks, voici les résultats obtenus dans AnTuTu et Disk Speed. Dans AnTuTu, le Galaxy Note20 Ultra 5G se retrouve dans le Top, aux côtés de lui-même (dans sa version équipée du Snapdragon 865+). Disk Speed indiquait 436 Mo/s en écriture et 795 Mo/s en lecture pour sa mémoire de stockage.

 

Il tiendra la journée sans souci, la 2e sera plus compliquée

Avec sa batterie 4 500 mAh et sans restriction en termes d’usages, le Galaxy Note20 Ultra 5G nous permettait de tenir la journée. Difficile en revanche d’envisager une seconde journée sans passer par la case secteur. Notez toutefois qu’il peut se montrer assez peu gourmand lorsqu’on n’y touche pas. Nous l’avons laissé totalement tranquille toute une journée, juste avec les notifications. Le niveau de batterie n’avait baissé que de 10 %.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 12h35 avec 100 % et arrivée le lendemain à 15h29 avec 25 % :

-  50 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  2 heures et 15 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  5 minutes de streaming audio avec le son du smartphone

-  Consultation et alertes Twitter/Gmail/LinkedIn

-  Pas mal de surf Internet

-  SMS/MMS

-  1 appel court

-  2 mises à jour d’application

-  1 téléchargement d’application

-  Tests de débit

-  Benchmarks

Samsung ne propose pas la charge filaire la plus rapide du marché puisqu’on doit se contenter d’un bloc 25 Watts. Néanmoins cela permet de récupérer rapidement de l’autonomie.

Ci-dessous, un suivi de charge : 

-  17h50 : 17 %

-  17h55 : 28 %

-  18h00 : 38 %

-  18h05 : 48 %

-  18h10 : 56 %

-  18h15 : 65 %

-  18h20 : 73 %

-  18h25 : 80 %

-  18h30 : 86 %

-  18h35 : 92 %

-  18h40 : 96 %

-  18h45 : 98 %

-  18h47 : 100 %

La charge sans-fil et la charge sans-fil sont également au programme, ce qui nous a permis de récupérer quelques pour cent de batterie sur le player Freebox Delta ou de donner quelques pour cent de batterie à d’autres smartphones. Pratique.

Android 10 aux petits oignons

Avec le Galaxy Note20 Ultra 5G, Samsung fournit son interface One UI 2.5 basée sur Android 10.

 

L’interface se révèle très complète, avec de nombreuses fonctions pratiques comme : 

-  La navigation avec les boutons de navigation ou la gestuelle

-  La gestion avancée des mouvements et gestes (lever pour activer, balayer pour capturer, etc.)

-  Le mode à une main

-  L’écran latéral pour un accès rapide aux applications favorites

-  Le mode nuit programmable

-  Le filtre de lumière bleue programmable

-  Le mode Samsung Kids pour les enfants (et les parents les plus courageux)

 

 

Elle comprend quelques applications préinstallées dans le cadre de partenariats. Certaines peuvent être désinstallées (Facebook, LinkedIn, Office, Outlook et Spotify) et d’autres non (OneDrive et Netflix).

Durant nos tests, nous avions les patchs du mois de septembre 2020. Nous les avons encore au moment de la rédaction de ce test. Toujours au volet de la sécurité, la reconnaissance faciale et le lecteur d’empreintes se sont montrés efficaces et plutôt rapides. On aurait peut-être apprécié un peu plus d’instantanéité.

Le stylet : pratique

Doté d’un accéléromètre et du Bluetooth, le stylet, caractéristique de la famille Galaxy Note, vient enrichir l’expérience. On peut dessiner ou retoucher ses photos, prendre des notes, profiter d’une télécommande au moment de caster du contenu sur le téléviseur, faire défiler les photos sur l’écran avec le stylet ou encore disposer d’un déclencheur à distance pour la photo. Dans l’interface, appuyer sur le bouton et faire un zigzag permet de faire une capture d’écran. Les plus frileux apprécieront aussi de pouvoir utiliser l’interface sans retirer leurs gants lorsque l’hiver pointera le bout de son nez.


VERDICT

Le Galaxy Note20 Ultra 5G est sans conteste un excellent smartphone, aussi bien sur le papier qu’à l’usage. Avec un appareil à 1 300 euros, on aurait toutefois pu espérer une charge un peu plus rapide et la fourniture d’une coque de protection, même basique. Il y a également cette autonomie un peu moyenne et ce mini-jack aux abonnés absents.