Spotify accuse Apple d’abus de position dominante, suite à l’annonce de sa nouvelle offre de services One

Spotify accuse Apple d’abus de position dominante, suite à l’annonce de sa nouvelle offre de services One

Spotify monte au créneau suite à l’annonce d’Apple One. Le géant suédois du streaming musical dénonce un abus de position dominante.

Ce mardi 15 septembre, Apple a mis à jour sa gamme de tablettes tactiles et sa gamme de montres connectées, mais également fait une annonce autour des services. La firme à la pomme a en effet présenté le pack Apple One, qui regroupe ses services de musique Apple Music, de séries et films Apple TV+, de jeux Apple Arcade et de stockage en ligne iCloud, avec quelques économies à la clé (6 ou 8 euros, selon la formule).

Le pack comprend uniquement des services maison, et c’est bien ce qui dérange Spotify. Le géant du streaming musical dénonce en effet un abus de position dominante de la part du géant de Cupertino, avec la mise en avant de ses propres services au détriment des services concurrents. Spotify demande ainsi aux autorités de la concurrence d’intervenir en urgence. La firme suédoise estime qu’en l’absence de contrôle le “comportement anticoncurrentiel d’Apple” pourrait causer “un préjudice irréparable à la communauté des développeurs” et menacer “nos libertés collectives d’écouter, d’apprendre, de créer et de se connecter”.

Source : Reuters