Nouveaux abonnés fibre et mobile, Free a t-il limité la casse au second trimestre ?

Nouveaux abonnés fibre et mobile, Free a t-il limité la casse au second trimestre ?

C’est officiel, les résultats commerciaux et financiers d’Iliad-Free pour le 1er semestre 2020 et le 2e trimestre seront dévoilés le 3 septembre prochain. L’occasion de savoir à quel point le Covid-19 a impacté l’opérateur.

Après avoir confirmé son regain de forme au quatrième trimestre 2019 mais aussi lors des trois premiers mois de l’année avec des recrutements positifs sur le mobile, un carton plein sur la fibre et un chiffre d’affaire en hausse, Free compte bien poursuivre sur sa lancée au second trimestre. Lors de l’exercice précédent, l’opérateur de Xavier Niel a certes été peu touché par la pandémie, le coronavirus ayant impacté ses ventes lors deux dernières semaines du mois de mars. Néanmoins, “l’entrée en confinement en France, s’est naturellement traduite par un ralentissement des déploiements et de l’activité commerciale”, a annoncé en mai la maison-mère de Free. Les résultats du second trimestre pourraient ainsi littéralement freiner sa montée en puissance, le mois d’avril a notamment été très difficile avec des recrutements au ralenti, le second trimestre s’est quant à lui clôturé fin juin.

Pour limiter la casse, l’opérateur tout comme ses rivaux, a mis les bouchées doubles dès le 11 mai et le début du déconfinement pour relancer la machine à recruter en multipliant les ventes privées sur le mobile et le fixe. Dans le même temps, Free a réouvert l’ensemble de ses Free Centers et repris ses campagnes de publicité, dans le mobilier urbain, sur internet mais aussi à la télévision avec un nouveau spot sur la fibre. Sur ce segment, tout porte à croire que l’opérateur a réussi à mettre un coup d’accélérateur. Selon les estimations de François 04, l’opérateur séduirait davantage qu’avant la crise sanitaire, il aurait notamment enregistré 250 000 nouveaux abonnés FTTH depuis début mai. Dans ce contexte particulier, de nombreux français souhaitent désormais s’assurer de posséder une bonne technologie pour pouvoir télétravailler sereinement par exemple. Le directeur général de Free, Thomas Reynaud a ainsi expliqué en mai que l’opérateur reçoit “de très nombreux appels de clients ADSL qui demandent une migration vers la fibre“. Rendez-vous donc le 3 septembre prochain pour connaître les résultats commerciaux et financiers de Free.