Bouygues Telecom augmente le débit sur ses box pour contrer la Freebox Pop mais…

Bouygues Telecom augmente le débit sur ses box pour contrer la Freebox Pop mais…

Les offres fibre de Bouygues Telecom évoluent. L’opérateur double notamment aujourd’hui le débit descendant sur deux Bbox, en anticipant par la même occasion l’arrivée demain de la Freebox Pop. Bémol, les prix augmentent.

Simple coïncidence ou stratégie réfléchie en marge du lancement de la Freebox Pop ? A la veille de la présentation de la nouvelle box de Free, à première vue armée pour séduire un public de masse, l’opérateur de Martin Bouygues fait évoluer sa gamme Bbox. Première constatation, les débits sont revus à la hausse. La Bbox Ultym voit ainsi par exemple son débit descendant doubler à 2 Gbits/s, pour 600 Mbits/s en upload. Ce n’est pas tout puisque l’opérateur intègre à présent dans son offre, son nouveau serveur Wi-Fi 6 lancée en janvier dernier, rapporte nos confrères de Bbox Mag. Il est désormais possible d’en profiter pour toute nouvelle souscription par internet et non plus seulement par téléphone. Enfin, un répéteur WiFi fait son apparition dans deux offres de l’opérateur. Inclus dans l’abonnement Bbox Ultym, celui-ci est désormais accessible et facturé 5€/mois dans les offres Fit et Must.

Les prix revus à la hausse 

On regrettera toutefois une augmentation des prix allant de 1 à 4€ suivant les technologies. L’offre Ultym fibre grimpe ainsi de 3€ la première année puis de 4€ la seconde. Il faudra débourser 2€ de plus pour les deux autres abonnements. Sur l’Adsl, les hausses sont moins importantes, entre 1 et 3€.

Bouygues Telecom cherche donc visiblement à tenir la dragée haute à Free qui catapultera sa Freebox V8 dès demain sur le marché. Son nouveau bébé proposera un débit max de 2,5 Gbits/s, de quoi grappiller sans doute des abonnés chez la concurrence. En terme de prix, cette nouvelle génération intermédiaire de Freebox devrait plutôt se positionner face à la Bbox Must dont les débits passent aujourd’hui à 1Gbit/s en download et 400 Mbits/s en upload contre 500 Mbits/s et 300 Mbits/s jusqu’à présent.