Face à l’arrivée d’une antenne Free, des riverains bien décidés à bloquer l’avancement des travaux

Face à l’arrivée d’une antenne Free, des riverains bien décidés à bloquer l’avancement des travaux

Tensions à Draguignan, dans le département du Var, autour de l’installation d’un pylône de 30 mètres de haut devant accueillir une antenne Free.

Ce lundi 16 mars, les habitants d’un quartier résidentiel de Draguignan, dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ont décidé de faire barrage face à l’arrivée d’une antenne Free, avec l’installation à quelques mètres de leurs habitations d’un pylône de 30 mètres de haut sur une propriété privée. Pendant plusieurs heures, ils ont en effet été une poignée à tenter de bloquer le chemin des Faïsses orientales pour gêner les employés chargés des travaux.

Si un responsable de Free a fait le déplacement pour calmer les esprits, mais surtout montrer que tout était en règle, les opposants n’ont pas l’intention de faciliter la tâche à l’opérateur. Ils craignent des risques sanitaires et soulignent par ailleurs ne pas se trouver dans une zone blanche. “Pour toutes ces raisons, nous ne lâcherons rien”, a indiqué l’un des opposants. Les craintes portent également sur la perte en valeur de leurs biens immobiliers.

Ils ont ainsi lancé une pétition ayant recueilli plusieurs centaines de signatures et saisi la justice administrative pour obtenir l’annulation de l’autorisation de travaux. Ils comptent également utiliser les arrêtés municipaux, notamment celui pris en 1996 par l’ancien maire et stipulant que “l’usage des engins équipés de moteurs bruyants dans les propriétés privées est permis de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 18h00” pour ralentir les travaux. “Vous ne disposez pas des autorisations pour les véhicules de plus de 2 mètres de large. Vous devriez abandonner dès à présent ce chantier, car il sera impossible d’acheminer le pylône”, a également indiqué un riverain. “Nous ne faciliterons pas votre tâche”, a lâché un autre. Et d’ajouter : “d’autant que nous savons pertinemment qu’une fois installé, il sera encore plus difficile de procéder au démontage d’un tel équipement”.

Source : Var Matin