Le réseau 3G et 4G de Free Mobile en passe de franchir un nouveau cap face à l’itinérance Orange

Le réseau 3G et 4G de Free Mobile en passe de franchir un nouveau cap face à l’itinérance Orange

Moins d’un an avant la fin de son contrat d’itinérance avec Orange sur la 3G, le réseau propre de Free Mobile continue de progresser. Son taux d’utilisation s’approche des 92%.

L’itinérance Orange et ses débits bridés, c’est tabou, Free Mobile en viendra bientôt à bout. Aujourd’hui, les abonnés utilisant l’application Free Mobile Netstat sont connectés 91,8% du temps au réseau de l’opérateur, un nouveau record. Dans le même temps, ces derniers accrochent une antenne Orange seulement 8,2% du temps.

Free Mobile, à fond les manettes sur le déploiement 3G et 4G

Cette progression logique, Free Mobile la doit au déploiement accéléré de son réseau 3G et 4G. Premier opérateur en matière de mise en service de sites 4G en 2019, l’opérateur de Xavier Niel comptait en janvier selon l’ANFR 15 000 supports 4G ouverts soit seulement 1 an et demi de retard sur Bouygues Telecom et 17 214 sites 3G activés.

Lors de la présentation de ses résultats pour le quatrième trimestre 2019 prévue le 17 mars prochain, Free devrait par ailleurs annoncer couvrir au moins 96% de la population en 4G contre 95% fin septembre . Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad en a d’ailleurs fait la promesse. Dans le même temps Free Mobile dispose de 42 500 antennes et continuent de déployer à tour de bras les fréquences 700 MHz et 1800 MHz. Cela lui permet de disposer de la 4G+ mais également d’étendre la couverture 4G car ce sont des fréquences plus basses que les 2,6GHz que déployait l’opérateur au lancement de la 4G.

source : freemobile.toosurtoo  

 

La fin de l’itinérance Orange se profile 

Pour rappel les débits sont extrêmement bridés pour les abonnés Free Mobile connectés au réseau d’Orange, à savoir depuis le 1er janvier 384 Kbits/s en débit descendant et montant. Fin 2020 voire début 2021 marquera la fin de l’itinérance, l’opérateur de Xavier Niel pourra alors voler de ses propres ailes. En attendant, il doit continuer de cravacher sur ses déploiements et notamment augmenter sa couverture du territoire, s’élevant au troisième trimestre à 77% en 4G.

Pour rappel, l’application Free Mobile Netstat permet de mesurer le taux d’utilisation du réseau Free Mobile par rapport à l’itinérance d’Orange. Ainsi, l’évolution de l’utilisation du réseau Free par ses utilisateurs peut être mesurée grâce à cette application qui permet de surveiller en tâche de fond l’opérateur auquel vous êtes connecté. Bémol, le nombre d’utilisateur est en chute libre depuis de nombreux mois.