Free Mobile bride pour la dernière fois les débits de ses abonnés en itinérance Orange

Free Mobile bride pour la dernière fois les débits de ses abonnés en itinérance Orange

Dernière ligne droite avant la fin de l’itinérance Orange 3G. Dès demain, Free va diminuer de nouveau et pour la dernière fois les débits maximums pour ses abonnés mobile connectés à une antenne Orange. 

L’opérateur de Xavier Niel continue de déployer son réseau à vitesse grand v avec 95% de couverture de la population en 4G et une dépendance de plus en plus relative au réseau d’Orange en itinérance. Mais personne ne l’a oublié. Free l’a annoncé en juillet 2016 après la requête du gendarme des télécoms : l’itinérance sera de plus en plus bridée jusqu’à son terme fin 2020. En septembre de la même année, l’opérateur de Xavier Niel est passé à l’acte avec une limitation à 5Mb/s, avant de passer en janvier 2017 à 1Mb/s en débit descendant puis à 768 kbits/s début 2018.

Dès demain, le débit en 3G sur les antennes Orange sera une nouvelle fois davantage bridé conformément au calendrier prévu à l’époque, à 384 kbits/s en download. Le débit montant reste toujours le même (384 kbits/s).

Véritable plaie pour les abonnés Free Mobile, l’itinérance Orange est heureusement à son taux d’utilisation le plus bas. Aujourd’hui, les abonnés utilisant l’application Free Mobile Netstat sont connectés 9,8% du temps sur le réseau d’Orange et plus de 90% du temps à celui de l’opérateur de Xavier Niel.