Smartphones : l’Europe revient à la charge concernant le chargeur universel

Smartphones : l’Europe revient à la charge concernant le chargeur universel

Les constructeurs de smartphones ne semblent pas vraiment pressés d’arriver au chargeur universel. La Commission européenne a décidé de passer à la vitesse supérieure et de reprendre les choses en main.

Voilà un bon moment, une dizaine d’années en fait, que l’Europe a demandé à plusieurs reprises aux constructeurs de se mettre d’accord sur un chargeur universel pour les appareils mobiles tels que les smartphones ou les tablettes tactiles. Jusqu’à présent, l’approche était basée sur le volontariat, laissant l’industrie s’emparer du dossier. Pas de législation contraignante.

Sauf que les choses n’avancent pas. Non seulement l’USB-C du clan Android et le Lightning d’Apple continuent de cohabiter, mais on peut également voir – trop régulièrement – des modèles appareils avec la vieille connectique Micro-USB. Il y a même la stratégie qui consiste à avoir un chargeur universel, mais un câble spécifique au smartphone (Apple avec son chargeur USB-C, sur lequel se branche un câble USB-C vers Ligthing). Pour l’utilisateur, il y a ainsi toujours cette multitude de câbles qui traîne à la maison. Niveau écologie et déchets électroniques, ça n’est pas ça non plus.

Lors d’une récente réunion au Parlement européen de Strasbourg au cours duquel a été abordé le dossier épineux, Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne, a ainsi concédé : “je partage votre opinion selon laquelle nos efforts pour une plus grande harmonisation n’ont pas fonctionné”. Et de préciser que la stratégie actuelle ne s’explique pas par “la peur de certaines entreprises”. Il entend ainsi passer à la vitesse supérieure, en optant pour une stratégie contraignante. “L’approche volontaire n’a pas répondu à nos attentes. Nous devons maintenant envisager une approche législative”, a-t-il en effet indiqué.

Source : 7sur7