Abonnés Freebox : les premières impressions sur la nouvelle application mobile de Free pour gérer votre compte

Abonnés Freebox : les premières impressions sur la nouvelle application mobile de Free pour gérer votre compte

Surprise, l’opérateur prépare une toute nouvelle application de gestion de compte dédiée aux abonnés Freebox. Il s’agit pour l’instant d’une version Alpha, encore incomplète, mais nous vous proposons un tour d’horizon de ce qu’elle propose à l’heure actuelle.

Si vous vous sentez l’âme d’un testeur, vous pouvez découvrir l’application “Mon compte Free” sur mobile à travers un programme de test. Pour accéder à l’alpha, il faudra utiliser Testflight pour iOS et s’inscrire via un programme dédié pour les smartphones Android avec votre adresse mail. Il est cependant à noter que vous pouvez recevoir une alerte de votre smartphone en la téléchargeant sur l’OS de Google, puisque l’application ne provient pas du play store.

Le but de cette appli est tout simplement de présenter une solution d’espace abonné et de gestion de compte adaptée sur smartphone. Elle est pour l’instant réservée aux abonnés Freebox et il faudra, pour une première connexion, utiliser vos identifiants personnels pour vous y connecter. A noter cependant, une fois cette première identification réalisée, il vous est proposé d’utiliser Face ID sur iPhone pour déverrouiller l’application. Cette possibilité n’a pas été proposée lors de notre test sur Android. Vous pouvez cependant enregistrer votre identifiant pour éviter d’avoir à le saisir à chaque ouverture.

Vous voici arrivé sur la page d’accueil de l’application. Une première différence notée entre les deux OS est que sur Android, le mode sombre est disponible lorsque vos paramètres systèmes sont réglés sur cet affichage tandis que ce n’est pas le cas sur iOS. Quant à la présentation, vous retrouvez dans l’ordre une ligne comprenant un bouton vous proposant d’accéder à vos factures et un autre à l’assistance, une ligne dédié à votre offre et une ligne dédiée aux offres du moment.  Cette dernière étant pour l’instant inutilisable.

Sur Android, vous retrouverez également dans la première ligne un encart dédié aux options TV qui n’est cependant pas accessible pour l’instant. L’affichage des factures est similaire à ce que l’on peut retrouver sur l’espace abonné Freebox, avec une ouverture du fichier demandé, il n’est cependant pas encore possible de la télécharger sur votre téléphone.

En cliquant sur votre offre, deux choix s’offrent à vous : afficher un récapitulatif de votre abonnement ou modifier votre WiFi. Ce dernier choix n’a été accessible, durant notre test, que sur la version Android et vous propos ensuite de sélectionner le réseau de votre choix (selon la bande fréquence utilisée). Vous pourrez ainsi ensuite retrouver votre clé WiFi, afficher un QR code pour le partager plus facilement et l’opérateur de Xavier Niel vous invite ensuite bien sûr à utiliser son application Freebox Connect, dédiée à ces fonctionnalités.

Les factures et la gestion du WiFi sont également présents dans la section “abonnement”, accessible depuis le bandeau en bas de votre écran. Cette dernière va notamment vous permettre de gérer votre ligne, même si à l’heure actuelle elle est plutôt vide. En effet, les lignes nommée “changer mon offre” et “déménager mon offre” sont pour l’heure indisponible. La seule fonction que vous pouvez activer uniquement sur cette page est celle des informations concernant une potentielle résiliation. En cliquant dessus, l’opérateur vous indique les démarches à suivre et les conséquences d’une résiliation.

Vient ensuite une rubrique importante : l’assistance. Mais ici, rien de novateur, vous aurez accès à tous les sujets déjà présents sur le site et l’application d’Assistance Free , soit via à une recherche textuelle soit à travers une navigation parmi plusieurs sujets. A noter qu’il est également intégré un accès à l’assistance directement avec une incitation à appeler le 3244 en cas de problème et vos identifiants hotline.

L’opérateur proposera également un système de notification, sans véritablement indiquer ce qu’il enverra à l’abonné puisque la fonctionnalité n’est pas encore active. C’est également le cas pour la dernière section de l’application dédiée aux réglages,  où l’on est invité à revenir plus tard puisque la fonctionnalité est encore en développement.

Face à une version Alpha encore en développement, difficile d’établir un verdict clair mais l’application semble aller dans la bonne direction. L’expérience d’utilisation est assez fluide et l’on sait assez vite où se rendre pour obtenir l’information que l’on souhaite, à condition qu’elle soit disponible. Dans tous les cas, si elle ne peut pas encore remplacer l’espace abonné dû au manque de fonctionnalité, on peut espérer qu’avec les retours des utilisateurs qui peuvent poster des commentaires et des observations en secouant leur écran ou en effectuant une capture, elle s’améliore grandement au fil du temps. En attendant le produit fini.