Free Mobile annonce le lancement d’un nouveau système d’alerte en cas de danger

Free Mobile annonce le lancement d’un nouveau système d’alerte en cas de danger

Un tout nouveau système de notification a été mis en place pour déployer efficacement des messages d’alertes sur les mobiles présents dans une zone considérée comme en danger, Free Mobile fournit des explications.

En cas de danger climatique ou pour l’enlèvement d’un enfant, vous pourrez être informé plus efficacement.  En travaux depuis 2020 et avoir été testé à grande échelle en mai dernier, le système FR-Alert sera activé à la fin du mois et s’installe sur les smartphones.

Cet outil est complémentaire aux systèmes d’alerte existants (plus de 2 000 sirènes raccordées à un logiciel de déclenchement à distance, l’activation des médias TV et radio pour diffusion des messages d’alerte et d’information sur leurs antennes ainsi que la mobilisation des comptes institutionnels sur les réseaux sociaux…). Il constitue ainsi une réponse supplémentaire adaptée à un large périmètre de risques et de menaces” explique le gouvernement. Pour être alerté, il n’y a rien à faire, un SMS vous sera directement envoyé.

Il s’agit de messages d’alertes que vous recevrez uniquement si vous vous trouvez dans une zone considérée comme en danger. En utilisant une technologie nommée Cell Broadcast (en 4G ou 5G), le message sera transmis en plusieurs langues si nécessaire et afin qu’il soit bien vu, l’écran s’allumera même en veille et la sonnerie se déclenchera selon la gravité, y compris si votre téléphone est en silencieux. Sur iOS, on a par exemple pu observer la semaine dernière une mise à jour des paramètres pays chez Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom. Sur Android, la fonctionnalité est native depuis quelques temps explique l’opérateur de Xavier Niel. Cet outil est issu d’une collaboration entre l’État et les opérateurs suite à l’accident à Rouen s’étant déroulé en septembre 2020.

Les notifications pourront transmettre des informations sur la nature du risque (un feu, une inondation, un accident industriel…), l’autorité qui diffuse l’alerte, la localisation du danger (établissement, quartier, commune, agglomération, département…), l’attitude à adopter (rester chez soi, évacuer la zone…) et le cas échéant, un lien pour obtenir des informations supplémentaires sur un site internet officiel.

Tout type d’évènement majeur justifiant d’alerter la population concernée pour une mise en sécurité et notamment :

  • Événements naturels : inondation, tempête et cyclone, incendie, tsunami, éruption volcanique…
  • Biologiques et chimiques : pollution, fuite de gaz, incident nucléaire…
  • Sanitaires : épidémie, pandémie, incident agro-alimentaire…
  • Technologiques et industriels : panne des moyens de télécommunication, accidents graves sur les réseaux routiers, ferroviaires ou aériens, incident industriel…
  • Évènement grave de sécurité publique, acte à caractère terroriste”

Free révèle également avoir collaboré avec les fabricants de smartphones pour que les OS de ces derniers soient prêt avant le lancement de ce service qui doit être déployé en métropole à la fin du mois de juin. La technologie concerne également le “Amber alert” concernant les enlèvements d’enfants.

L’opérateur précise que les SMS géolocalisés seront également déployés ultérieurement sur les smartphones les plus anciens ne recevant plus de mises à jour.