Fibre : combien de Français sont éligibles chez Orange, Free, SFR ou Bouygues ?

Fibre : combien de Français sont éligibles chez Orange, Free, SFR ou Bouygues ?

Si la fibre se démocratise à vitesse grand V dans l’Hexagone, les parcs d’abonnés et le nombre de foyers éligibles diffèrent chez les opérateurs.

“Les résultats du 1er trimestre 2022 confirment la bonne dynamique de croissance initiée par le groupe depuis plusieurs trimestres. Cette dynamique trouve sa source dans les investissements massifs consacrés à nos réseaux 4G/5G, fibre afin de répondre aux besoins de connectivité et de services innovants de nos abonnés et entreprises clientes”, tel est le bilan positif dressé par la maison-mère de Free le 20 mai lors de la présentation de ses résultats trimestriels. C’est le même son de cloche chez ses rivaux mais tous ne vont pas à la même vitesse.

Chantier le plus important en France, la fibre est aujourd’hui le nerf de la guerre chez les opérateurs. Outil de conquête efficient pour attirer de nouveaux clients, c’est surtout un enjeu majeur à l’heure où les Français ont besoin de connectivité. Afin de mettre fin à la fracture numérique, le gouvernement à travers le plan France Très haut débit s’est donné pour objectif de fibrer tous les Français d’ici 2025.

Orange plus accessible que Free, Bouygues Telecom en retard

Pour connaître le nombre total de foyers raccordables à la fibre lors du premier trimestre, il faudra attendre la publication de l’observatoire des communications électroniques de l’Arcep. Selon les derniers chiffres du régulateur, près de 30 millions de locaux étaient éligibles fin 2021 soit 70% des Français.

Récemment, les opérateurs ont tour à tour dévoilé leurs résultats trimestriels, l’occasion de faire le point sur ce plan. Leader, Orange dispose de 30 millions de prises éligibles et de 6,3 millions d’abonnés fibre. Premier opérateur alternatif, Free a annoncé hier proposer ses offres FTTH à 27,1 millions de foyers, soit une hausse de 6 millions en un an. Pas moins de 4 millions d’abonnés fibre font aujourd’hui confiance au FAI et ses Freebox Pop, Delta, mini 4K ou Révolution.

Cette accélération et son arrivée intensifiée sur les RIP lui a permis de revoir son objectif à la hausse en visant désormais 30 millions de prises raccordables dès cette année, contre 2024 initialement. Cap désormais pour lui vers les 5 millions de clients en 2023.

Bouygues Telecom, troisième meilleur recruteur au fil des trimestres, a annoncé récemment 25,7 millions de prises raccordables pour un parc de 2,5 millions de clients fibre. Enfin, SFR a annoncé cette semaine avoir “plus de 27 millions de foyers adressables franchis (FTTH/FTTB) soit 15 991 communes fibrées”, à la fin du premier trimestre pour un total de 4,072 millions d’abonnés (fibre, coaxial et 4G box).