Free fait monter la température en vidéo juste avant son lancement dans les Antilles, mais pas seulement

Free fait monter la température en vidéo juste avant son lancement dans les Antilles, mais pas seulement

J-1 avant le lancement de Free Caraïbe. Durant tout le week-end, l’opérateur a teasé son arrivée en Martinique et Guadeloupe.

Free Mobile devrait casser les prix ou en tout cas se différencier de ses concurrents dans les Antilles. Ce 17 mai, l’opérateur présentera sa nouvelle offre à Fort-de-France en Martinique. Pour l’heure, une chose est sûre, son forfait sera lancé sur cette île française mais aussi en Guadeloupe. En atteste deux vidéos postées sur la nouvelle page Facebook de Free Caraïbe. Les deux spots compilés ici, vont dans le même sens, des habitants se plaignent des prix trop chers. “On nous prend pour des couillons”, lâche une Martiniquaise, alors qu’un Guadeloupéen interpelle Xavier Niel pour lui demander de lancer au plus vite un forfait Free.

 

 

Attendu de pied ferme, Free Mobile devra notamment faire face à la concurrence de Wizzee, marque low cost de Digicel lancée en 2019 dont les tarifs sont accessibles (70 Go à 20€/mois). Afin de créer l’effervescence, Free Caraïbe use de plusieurs canaux pour teaser son arrivée, comme par exemple dans la presse locale, ici en couverture de France-Antilles. On y aperçoit la fusée emblématique de l’opérateur et le message “Nou Rivé”, utilisé dans ses premières communications, et signifiant : “on est arrivé”.

 

 

Pour ce lancement en grande pompe attendu depuis plusieurs années, Xavier Niel devrait être de la partie, tout comme à la Réunion en 2017. En atteste cette découverte du fouineur de la communauté Free Tiino-X83. Le rendez-vous est pris demain à 15h (heure française) pour la conférence de lancement. Ce sera aussi l’occasion de savoir si Free lancera en même ses offres en Guyane, Saint-Barthélémy et Saint Martin.